[Manga] AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu!

AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu! est un manga illustré par Ishizaka Kenta. Le premier des deux volumes est sorti le 8 juin 2012 aux éditions KODANSHA dans la collection SHONEN MAGAZINE KC. Le manga avait été pré-publié à partir de mars 2012 dans le mensuel BESSATSU SHONEN MAGAZINE des éditions KODANSHA. AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu! est un spin-off de la série TV AKB0048.

Overture

Première de couverture.

Première de couverture.

À l’an 98 du calendrier stellaire, Ōta Kazuya est un garçon frustré de ne pouvoir réaliser son rêve d’aller dans l’espace à cause d’un vieux traumatisme. Mais Kazuya rencontre Maeda Atsuko des AKB0048 et décide de l’aider à accomplir un rêve : se rendre au centre de l’univers et faire un live diffusé simultanément dans l’univers entier. Rien que ça.

AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu! est une excellente surprise sur plusieurs points. D’abord parce qu’aux côtés des membres du groupe AKB0048, nous avons un personnage principal masculin. Exit les kenkyūsei1 banales et maladroites ! À la place, on a un garçon, certes tout aussi banal, limite pathétique, mais qui ne rêve pas d’AKB0048, lui. Ensuite, on a là un vrai shōnen manga avec de la baston, de l’action et pas juste des gags nuls qui s’enchaînent comme dans AKB0048gaiden tobidase!AKB zero zero jogakuen. Le manga ne fait pas non plus l’erreur de s’éparpiller au niveau des personnages : on ne sort pas des dizaines de shūmei members2 juste pour faire joli. Kazuya rencontre au cours de son aventure cinq membres des AKB0048 et rien n’est laissé au hasard. Une de ces shūmei members a d’ailleurs un rôle surprenant et ça n’a pas été pour me déplaire. Bien au contraire ! J’ai eu l’impression qu’ici on bousculait un peu (pas trop non plus) l’univers des AKB0048. Y a bien eu un truc avec lequel j’ai eu un peu de mal : la gerbe. Kazuya est malade à la simple vue d’un vaisseau spatial et il vomit beaucoup tout au long du manga. C’est censé être un élément comique de l’histoire mais moi, ça ne m’a pas beaucoup fait rire.

Zero zero kenkyūsei

Maeda Atsuko (23e du nom) est une idol recherchée de rang A.

Maeda Atsuko (23e du nom) est une idol recherchée de rang A.

Au début de l’histoire, Ōta Kazuya travaille dur sur une planète minière. Il rêve de voyager dans l’espace mais cinq ans plus tôt, son père est décédé dans un accident spatial et depuis Kazuya a la phobie des vaisseaux spatiaux et vomit à leur seule vue. Sa rencontre avec la légendaire Maeda Atsuko va l’aider à vaincre sa phobie et à réaliser son rêve.

Maeda Atsuko (23e du nom) est une idol recherchée de rang A. Elle est l’ace taciturne et peu amène des AKB0048. Toutefois, quand elle chante, elle a l’enthousiasme d’une vraie idol. Dans l’espoir de faire un live diffusé simultanément dans l’univers entier, elle est à la recherche des autres membres AKB0048 qui ont été dispersées à travers l’espace.

Parmi les autres personnages, on retrouve comme d’habitude Takahashi Minami (15e du nom), éternelle capitaine des AKB0048, Watanabe Mayu (5e modèle), Kojima Haruna (20e du nom) et Ōshima Yūko.

Comme je le disais plus haut, AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu! apporte un vrai soulagement du côté des personnages. Il n’y a pas des dizaines de shūmei members juste pour faire joli, pas de kenkyūsei pleines d’étoiles dans les yeux, pas de professeur qui ne sert à rien…
On a de vrais personnages en quantité raisonnable, assez bien développés et qui ont tous un rôle bien déterminé dans l’histoire. Ōta Kazuya manque un peu de charisme mais ne sert pas juste de faire-valoir à Maeda Atsuko, c’est déjà ça.

L’aube de l’idol

Maeda Atsuko est l’ace taciturne et peu amène des AKB0048.

Maeda Atsuko est l’ace taciturne et peu amène des AKB0048.

Pour les naïfs (comme moi) qui ont cru qu’un personnage masculin allait apporter de la romance : trois points.
Le premier : ceci est un shōnen manga. Comme vous allez me rétorquer qu’il peut y avoir de la romance dans un shōnen manga voici le deuxième point : Kazuya n’est pas le genre de personnage à faire dans la romance. Juste le fait qu’il vomisse à la vue d’un vaisseau est suffisant pour comprendre que ce personnage n’a pas été créé dans le but de développer une romance.

Et si les deux premiers points ne vous ont pas convaincus, voici l’argument ultime : ren’ai kinshi3 ! Je me suis fait une raison à ce sujet et je n’espérais (presque) rien. Pas avec un personnage comme Kazuya, en tout cas. Si le personnage avait été un bishōnen, ça aurait été une autre histoire mais Kazuya n’est pas un bishōnen. Je n’attendais de toute façon pas de lui qu’il en soit un, j’aurais juste aimé un personnage masculin qui ne passe pas son temps à vomir. Et qui ait un peu plus la classe que Kazuya.

Quoi qu’il en soit, même s’il ne rentre pas dans mes goûts, objectivement AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu! est un manga plutôt réussi que je vous recommande. Sans être excellent, ça reste un bon divertissement. J’ai trouvé Ishizaka Kenta audacieux de faire un shōnen manga sur les AKB48 mais il a relevé le pari haut la main. Bien sûr, pour entièrement apprécier AKB0048 uchū de ichiban GACHI na yatsu!, il faut être un peu familier avec l’univers des AKB48 mais sans forcément être un fan inconditionnel.

_____________________
1. kenkyūsei : littéralement « étudiant en recherche », les kenkyūsei sont des membres qui doivent s’entraîner et progresser pour pouvoir un jour faire partie des teams principales du groupe AKB48 ou des groupes sœurs (SKE48, NMB48, HKT48, etc.)
2. shūmei members : shūmei signifiant « succession », les shūmei members sont des kenkyūsei qui atteignent le niveau nécessaire pour prendre le nom d’un membre originel et qui ainsi lui succède.
3. ren’ai kinshi : littéralement « amour interdit », le ren’ai kinshi est la règle qui interdit strictement aux membres du groupe AKB48 et des groupes sœurs d’avoir une relation amoureuse.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this: