[Manga] Another

Another est un manga illustré par Kiyohara Hiro d’après l’œuvre originale d’Ayatsuji Yukito. Le premier des quatre volumes est sorti le 4 octobre 2010 aux éditions KADOKAWA SHOTEN dans la collection Kadokawa Comics A. Le manga avait été pré-publié à partir d’avril 2010 dans le mensuel YOUNG ACE.

À l’origine de la malédiction…

Première de couverture du premier volume.

Première de couverture du premier volume.

Au printemps de l’année 1998, Sakakibara Kōichi déménage chez ses grands-parents maternels suite au déplacement professionnel de son père en Inde. Il est transféré au collège de Yomiyama Nord et a la désagréable impression que ses camarades de classe sont effrayés par quelque chose. Kōichi, lui, est attiré par une mystérieuse camarade de classe, Misaki Mei, que les autres élèves ne semblent pas voir. Alors qu’il cherche à savoir si Misaki Mei existe vraiment, une des camarades de classe de Kōichi décède brutalement au sein de l’école. Peu à peu, Kōichi finira par comprendre la situation de sa classe.

Avant de poursuivre sur Another, j’ouvre une petite parenthèse pour parler de l’œuvre originale. Il s’agit d’un roman, lui aussi intitulé Another, écrit par Ayatsuji Yukito. Je n’en ferai pas la critique ici mais je vous recommande vivement sa lecture. L’histoire du roman et du manga est la même à quelques petites différences près mais je dirais que l’expérience de lecture est différente. Les deux se valent : j’avais adoré lire le roman ; grâce à Kiyohara Hiro, j’ai adoré lire le manga. Les premières pages en couleur, qui racontent l’histoire à l’origine de la malédiction, m’ont vite mise dans le bain. L’ambiance est sombre et les personnages semblent plus âgés que des collégiens. Kōichi, Teshigawara, Mei et Reiko m’ont laissé une forte impression. D’habitude, je n’aime pas les manga d’horreur mais là, c’est subtil et tellement bien fait que j’ai adoré. Ce n’est d’ailleurs pas purement de l’horreur : c’est plutôt entre le mystère et l’horreur.

Est-ce Misaki ou Masaki ?

Les premières pages en couleur racontent l’histoire à l’origine de la malédiction.

Les premières pages en couleur racontent l’histoire à l’origine de la malédiction.

Sakakibara Kōichi est le personnage principal. Fils unique, il habite à Tōkyō mais son père se rendant en Inde, il déménage temporairement chez ses grands-parents maternels et est transféré dans la classe 3 en troisième année au collège de Yomiyama Nord. Misaki Mei est une élève de cette fameuse classe 3. C’est une fille mystérieuse et solitaire qui vit au dessus d’un magasin de poupées. Elle porte une prothèse oculaire à l’emplacement de l’œil gauche. Si j’avais fait la critique du roman, je n’aurais pas parlé d’Akazawa Izumi qui n’est qu’un personnage secondaire de l’histoire. Elle prend de l’importance dans le manga. C’est une fille forte et pas peureuse pour un sou. Elle est le leader naturel de la classe 3 et la responsable des contre-mesures face au « phénomène ». Teshigawara Naoya est un garçon jovial et le mood-maker de la classe 3. C’est l’ami d’enfance de Kazami Tomohiko et le premier à adresser la parole à Kōichi en classe. Ils deviennent de bons amis par la suite. Mochizuki Yūya appartient au club d’art. Il est calme et a les traits particulièrement fins. Ses influences artistiques sont Edvard Munch et Salvador Dalí. Il admire Mikami et est de suite très cordial envers Kōichi. Kazumi Tomohiko est un des deux représentants de la classe 3 et est lui aussi responsable des contre-mesures. Pour ne pas dévoiler l’intrigue, je ne présente pas tous les personnages et je reconnais que ceux qui sont présentés le sont superficiellement. Cela dit, à part Kōichi, Misaki et dans le manga, Izumi, les personnages sont finalement assez peu définis et n’ont pas ou peu d’histoire personnelle.

Mystère et suspens

Au printemps de l’année 1998, Sakakibara Kōichi déménage à Yomiyama.

Au printemps de l’année 1998, Sakakibara Kōichi déménage à Yomiyama.

Il y a quelques différences entre le roman et le manga. Au niveau des personnages, je l’ai dit plus haut, Akazawa Izumi a un rôle bien plus important dans le manga que dans le roman où elle n’est qu’un personnage secondaire. D’autres personnages du roman n’apparaissent pas du tout dans le manga comme Ogura Atsushi, le frère d’Ogura Yumi, une élève de la classe 3. Il est, pour ainsi dire, remplacé par le frère d’Akazawa Izumi. Les Numata, propriétaires de la pension où se rend la classe 3 à la fin de l’histoire, n’apparaissent pas non plus. Les différences dans les personnages entraînent d’autres différences, au niveau des décès. Si ma mémoire est bonne, on compte quinze décès dans le roman et seulement douze dans le manga. Ces petits changements diminuent considérablement l’effet dramatique de l’épisode de la pension mais n’altère pas vraiment l’histoire. Je dirais même que grâce à ces petits sacrifices, le manga permet de mettre un peu plus l’accent sur la vie quotidienne des personnages à l’école et sur l’évolution de leurs relations. On peut aussi noter que la version manga apporte un peu d’humour à l’histoire, souvent à travers les réflexions de Kōichi sur son entourage. Ça permet de relâcher un peu la pression de temps à autre.

Voilà pour ce que j’avais à dire sur Another. Je vous recommande vivement ce manga. J’ai adoré l’intrigue d’Ayatsuji Yukito et les dessins de Kiyohara Hiro. C’est une excellente façon de redécouvrir l’histoire pour ceux qui ont lu le roman. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, mystère et suspens seront au rendez-vous.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

1 Response

  1. 15 octobre 2015

    […] Another est une série TV réalisée par Mizushima Tsutomu et produite par l’Another seisaku īnkai (comité de production Another). Diffusée pour la première fois au Japon du 9 janvier 26 mars 2012, cette série d’horreur compte douze épisodes d’environ 25 minutes. Cet anime est la deuxième adaptation du roman Another d’Ayatsuji Yukito après le manga du même nom. […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: