[OVA] Another

Another est une OVA réalisée par Mizushima Tsutomu et produite par l’Another seisaku īnkai (comité de production Another). Sortie au Japon le 26 mai 2012, cette OVA d’un épisode de 24 minutes est vendue avec le manga Another 0-kan.

Secrets et émotions

Another

Misaki Mei et Fujioka Misaki.

L’histoire se déroule avant que Sakakibara Kōichi n’emménage à Yomiyama. À la fin du mois de mars, Misaki Mei, plus souriante et plus innocente que dans la série TV, se promène dans le quartier commerçant de la ville en compagnie de sa sœur, Fujioka Misaki. On y apprend que Mei et Misaki, qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau, se sont déjà vues plusieurs fois à l’insu de leurs familles respectives. À chacune de leur rencontre, elles aiment se partager leurs émotions et leurs secrets. Puis vient le mois d’avril. Misaki profite que Mei soit seule à la maison pour aller y passer la nuit. Dans cette nouvelle intimité, elles laissent libre cours à leur affection et renforcent ainsi leurs liens. Le lendemain, Mei et Misaki se rendent dans un parc d’attraction. Contrairement à Misaki, Mei semble terriblement anxieuse. Ceux qui ont lu l’œuvre originale savent pourquoi.

Sœurs et cousines

Mei et Misaki se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Mei et Misaki se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Misaki Mei est une élève de la classe 3 en troisième année au collège Yomiyama Nord. C’est une fille mystérieuse et solitaire qui vit au dessus d’un magasin de poupées. Vers l’âge de quatre ans, Mei a perdu son œil gauche suite à une tumeur et porte depuis une prothèse oculaire fabriquée par Kirika, sa mère adoptive. D’ordinaire peu expressive, Mei est plus enjouée et plus souriante lorsqu’elle se trouve en compagnie de Misaki. Suite à l’adoption de Mei par Kirika, Fujioka Misaki est légalement devenue la cousine de Mei. Mais biologiquement, les deux jeunes filles sont des sœurs jumelles. En dehors de la couleur des cheveux et des yeux qui diffèrent un peu, Mei et Misaki se ressemblent comme deux gouttes d’eau et s’entendent à merveille. Contrairement à Mei, Misaki est une fille naturellement enthousiaste et enjouée.

La boucle est bouclée

Mei et Misaki laissent libre cours à leur affection.

Mei et Misaki laissent libre cours à leur affection.

Après l’ambiance sombre et glauque de la série TV, cette OVA apporte un peu de fraîcheur et beaucoup de fanservice. Vous aurez droit, entre autres, à de la lolita fashion et au classique passage dans la salle de bain pour voir deux filles nues se tripoter. Et puis, comme il s’agit d’Another, il y aura le petit moment de frayeur que tout le monde aura vu venir accompagné d’une ridicule effusion de sang. Bref, rien de subtil.
Vraiment, je ne sais pas ce qu’il y a de pire entre le fanservice et ce petit moment gore. À part donner un côté humain à Mei, cet épisode n’apporte strictement rien. Mais il s’agit du premier décès causé par le phénomène, il fallait bien le montrer. Puis enfin, la boucle est bouclée avec la rencontre de Mei et Kōichi dans l’ascenseur. La scène est, cette fois-ci, présentée du point de vue de Mei.

La dernière scène de Misaki

Le décor est toujours aussi minutieusement représenté.

Le décor est toujours aussi minutieusement représenté.

Cet épisode est aussi l’occasion de montrer le côté urbain de Yomiyama, chose qu’on voyait peu dans la série TV. Les rues commerçantes, le centre commercial et le parc d’attraction rendent la ville plus vivante. Comme dans la série TV, la couleur rouge est omniprésente, mais plus sous la forme de rouille dans le décor que de sang, cette fois. Le décor est toujours aussi minutieusement représenté avec encore ces signes d’usure qui me fascinent. Et malheureusement, il y a toujours les poupées qui n’ont rien à faire là. Mais au moins, cette fois, elles sont uniquement intégrées dans le décor et ne servent pas à faire de transition entre deux scènes. Mais j’ai eu l’impression d’en voir encore plus que dans la série TV et toujours présentées de façon à induire en erreur le spectateur, particulièrement dans la dernière scène de Misaki.

Médiocre et ridicule

Le classique passage dans la salle de bain.

Le classique passage dans la salle de bain.

L’opening theme et l’ending theme de la série TV ont été conservés mais malheureusement, Kyōmu densen, ne colle pas vraiment avec l’ambiance plus légère de l’OVA. Misaki Mei est toujours doublée par Takamori Natsumi (Mizuho dans AKB0048) et Fujioka Misaki par Higarashi Hiromi. J’ai eu l’impression d’entendre Orion d’AMNESIA pendant tout l’épisode, c’était assez déroutant.

Vous vous en doutez : je ne vous recommande pas plus cette OVA que la série TV. Vraiment, c’est un épisode tellement médiocre et ridicule que c’en est décevant. L’idée de produire une ambiance légère n’était pourtant pas mauvaise, encore fallait-il le faire intelligemment sans sombrer dans l’excès de fanservice.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

3 Responses

  1. 17 octobre 2015

    […] Another 0-kan est un manga illustré par Kiyohara Hiro d’après l’œuvre originale d’Ayatsuji Yukito. L’unique volume est sorti le 26 mai 2012 aux éditions KADOKAWA SHOTEN dans la collection Kadokawa Comics A. Le manga est sorti accompagné d’une OVA. […]

  2. 31 janvier 2016

    […] La musique est la même que celle d’AMNESIA. C’est dommage, ils auraient peut-être pu faire quelque chose de plus léger qui se serait un peu plus prêté à l’ambiance du jeu. L’opening et l’ending ont changé mais ne se sont pas améliorés pour autant : toujours rien de mémorable. Côté doublage, on retrouve les mêmes seiyū : Shin est doublé par Kakihara Tetsuya (Sarutobi Sasuke dans BRAVE10), Ikki par Taniyama Kishō (Takahashi Takahiro dans Junjō Romantica), Kent par Ishida Akira (Hiwatari Satoshi dans D・N・ANGEL), Tōma par Hino Satoshi (Sai dans NARUTO shippūden), Ukyō par Miyata Kōki (Chikura Anri dans Angel’s Feather) et Orion par Igarashi Hiromi (Fujioka Misaki dans Another). […]

  3. 1 février 2016

    […] Même si la musique va bien avec l’atmosphère mystérieuse du jeu, il n’y a rien de mémorable. C’est dommage car le jeu n’aurait été que plus agréable avec de bonnes musiques d’ambiance. Ni l’opening ni l’ending ne m’ont marquée. Par contre, côté doublage, il y a du lourd : Shin est doublé par Kakihara Tetsuya (Sarutobi Sasuke dans BRAVE10), Ikki par Taniyama Kishō (Takahashi Takahiro dans Junjō Romantica), Kent par Ishida Akira (Hiwatari Satoshi dans D・N・ANGEL), Tōma par Hino Satoshi (Sai dans NARUTO shippūden), Ukyō par Miyata Kōki (Chikura Anri dans Angel’s Feather) et Orion par Igarashi Hiromi (Fujioka Misaki dans Another). […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: