[Manga] ARIA

ARIA est un manga illustré par Amano Kozue. Le premier des douze volumes est sorti le 10 novembre 2002 aux éditions MAG Garden dans la collection BLADE COMICS. Le manga avait été pré-publié dans le mensuel Gekkan COMIC BLADE à partir d’avril 2002. Il s’agit de la suite du manga AQUA.

ARIA Company

Première de couverture du premier volume.

Première de couverture du premier volume.

Dans le futur, terraformée et recouverte d’eau à 90% de sa surface, la planète Mars a été rebaptisée Aqua. Parmi les villes touristiques implantées sur Aqua, l’une d’elles reproduit les coutumes et le paysage urbain de Venise : Neo-Venesia. Alors que sur Terre, Venise a été engloutie, on peut retrouver dans Neo-Venesia l’architecture de la ville terrienne. Par ailleurs, une colonie japonaise ayant été implantée à proximité, la culture nippone est également présente à Neo-Venesia. À Neo-Venesia, un peu comme à Venise sur Terre, les visites touristiques se font en gondoles conduites par de jeunes filles appelées Undines. Dans ARIA, on reprend l’histoire là où elle s’était arrêtée dans AQUA et on continue de suivre la vie quotidienne à Neo-Venesia aux côtés de Mizunashi Akari.

C’est un vrai plaisir de retrouver Akari et les autres personnages d’Amano Kozue. Avec ARIA, on repart pour douze volumes de bonheur sous toutes ses formes avec une touche de surnaturel.

Les trois grandes fées de l’eau

Terraformée et recouverte d’eau, la planète Mars a été rebaptisée Aqua.

Terraformée et recouverte d’eau, la planète Mars a été rebaptisée Aqua.

Mizunashi Akari est une jeune Terrienne pleine d’admiration pour les Undines. Rêveuse et sincère, elle a le don de trouver, chaque jour qu’elle passe sur Aqua, une raison de s’émerveiller et laisse régulièrement échapper des remarques embarrassantes. Au début d’ARIA, elle est une single, une apprentie Undine, et s’entraîne pour devenir une prima. Elle est souvent accompagnée dans ses déplacements par Aria-shachō. Alicia, surnommée Snow White, est la senpai d’Akari. Elle est la meilleure Undine de l’industrie touristique et l’une des trois grandes fées de l’eau. Pleine d’affection et de tendresse maternelle, elle est un peu comme une mère pour Aria-shachō et Akari. Elle est toujours souriante, calme et élégante. Akari et Aika l’admirent énormément. Aria-shachō est un gros chat martien, blanc aux yeux bleus qui, comme tous les chats martiens, comprend le langage humain. Il est le président d’ARIA company et accompagne souvent Akari dans ses déplacements. Régulièrement, il se rend dans le monde des chats. Aika est la première amie d’Akari sur Aqua. C’est une Undine de l’entreprise Himeya. Elle s’entraîne régulièrement à conduire une gondole avec Akari. Akira est la senpai d’Aika et l’amie d’Alicia. Elle est aussi l’une des trois grandes fées de l’eau. Hime-shachō est une chatte terrienne aux yeux bleus. C’est la présidente de l’entreprise Himeya. Dans ARIA, Akari et Aika font la connaissance d’Alice, une Undine talentueuse, taciturne et peu sociable de l’entreprise Orange Planet. La senpai d’Alice, Athena, est la troisième grande fée de l’eau et est l’amie d’Alicia et d’Akira.

Source d’inspiration

Mizunashi Akari est pleine d’admiration pour les Undines.

Mizunashi Akari est pleine d’admiration pour les Undines.

J’ai aimé chaque chapitre et tous m’ont apporté beaucoup de plaisir. J’ai particulièrement aimé les chapitres où il était question de la culture japonaise (Navigation 04 : Otenki ame) mais aussi ceux où des évènements surnaturels se produisaient (Navigation 38 : Bochi no shima). Akari est le genre de personne agréable à vivre qu’on souhaite tous avoir à ses côtés. Dans le dernier volume, j’ai été très émue de devoir me séparer de l’univers créé par Amano Kozue et de ses merveilleux personnages. Dans les navigations 15 (Bocolo no hi), 39 (Himitsu no basho) et surtout à partir de la special navigation, Boshi uranai, j’ai cru qu’une romance se profilait entre Akari et le salamander Akatsuki. Mais il n’y a malheureusement eu que des sous-entendus. J’écris « malheureusement » mais en fait, je trouve les choses bien ainsi. Pour ce qui est du dessin, j’ai bien sûr trouvé les personnages très beaux mais surtout, j’ai adoré les paysages : on y voit les saisons se succéder, l’architecture vénitienne, l’architecture japonaise… On a l’impression d’y être, d’entendre les bruits ou le silence, d’avoir chaud, d’avoir froid… Ça donne envie de se rendre sur Aqua.

Si vous voulez faire vous aussi le voyage, lisez ARIA. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu AQUA pour comprendre l’histoire mais ce serait dommage de ne pas le faire. Akari vous apprendra à apprécier la valeur de la vie et deviendra certainement votre source d’inspiration. Avant de lire ARIA, je n’aurais jamais cru écrire une pareille chose au sujet de ce manga.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

5 Responses

  1. 14 octobre 2015

    […] de fantasy compte treize épisodes d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARIA d’Amano […]

  2. 26 octobre 2015

    […] de fantasy compte treize épisodes d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARIA d’Amano […]

  3. 27 octobre 2015

    […] de fantasy compte 26 épisodes d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARIA d’Amano Kozue et la suite de la série TV ARIA The […]

  4. 4 juin 2016

    […] Ce visual novel sorti au Japon le 28 septembre 2006 sur PlayStation 2 est une adaptation du manga ARIA et de l’anime ARIA The […]

  5. 23 juin 2016

    […] (plus une Special Navigation) d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARIA d’Amano Kozue et la suite de la série TV ARIA The […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: