[TV anime] ARIA The ANIMATION

ARIA The ANIMATION est une série TV réalisée par Satō Jun’ichi et produite par HAL FILM MAKER et ARIA company. Diffusée pour la première fois au Japon le 5 octobre 2005, cette série de fantasy compte treize épisodes d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARIA d’Amano Kozue.

Adaptation respectueuse

Akari et Aika.

Akari et Aika.

Dans le futur, terraformée et recouverte d’eau à 90% de sa surface, la planète Mars a été rebaptisée Aqua. Parmi les villes touristiques implantées sur Aqua, l’une d’elles reproduit les coutumes et le paysage urbain de Venise : Neo-Venesia. Alors que sur Terre, Venise a été engloutie, on peut retrouver dans Neo-Venesia l’architecture de la ville terrienne. Par ailleurs, une colonie japonaise ayant été implantée à proximité, la culture nippone est également présente à Neo-Venesia. À Neo-Venesia, un peu comme à Venise sur Terre, les visites touristiques se font en gondoles conduites par de jeunes filles appelées Undines.
Dans ARIA The ANIMATION, on retrouve l’apprentie Undine, Mizunashi Akari, et on se replonge avec joie dans sa vie quotidienne. L’anime n’est pas une adaptation fidèle du manga mais je l’ai tout de même trouvé respectueuse.

Les trois grandes fées de l’eau

Alicia et Aria-shachō.

Alicia et Aria-shachō.

Mizunashi Akari est une jeune Terrienne pleine d’admiration pour les Undines. Rêveuse et sincère, elle a le don de trouver, chaque jour qu’elle passe sur Aqua, une raison de s’émerveiller et laisse régulièrement échapper des remarques embarrassantes. Elle est une single, une apprentie Undine, et s’entraîne pour devenir une prima. Elle est souvent accompagnée dans ses déplacements par Aria-shachō. Alicia, surnommée Snow White, est la senpai d’Akari. Elle est la meilleure Undine de l’industrie touristique et l’une des trois grandes fées de l’eau. Pleine d’affection et de tendresse maternelle, elle est un peu comme une mère pour Aria-shachō et Akari. Elle est toujours souriante, calme et élégante. Akari et Aika l’admirent énormément. Aria-shachō est un gros chat martien, blanc aux yeux bleus qui, comme tous les chats martiens, comprend le langage humain. Il est le président d’ARIA company et accompagne souvent Akari dans ses déplacements. Régulièrement, il se rend dans le monde des chats. Aika est la première amie d’Akari sur Aqua. C’est une Undine de l’entreprise Himeya. Elle s’entraîne régulièrement à conduire une gondole avec Akari. Akira est la senpai d’Aika et l’amie d’Alicia. Elle est aussi l’une des trois grandes fées de l’eau. Hime-shachō est une chatte terrienne aux yeux bleus. C’est la présidente de l’entreprise Himeya. Dans l’épisode 3, Akari et Aika font la connaissance d’Alice, une Undine talentueuse, taciturne et peu sociable de l’entreprise Orange Planet. La senpai d’Alice, Athena, est la troisième grande fée de l’eau et est l’amie d’Alicia et d’Akira.

Le bon état d’esprit

Akari et Akatsuki.

Akari et Akatsuki.

ARIA The animation est à la hauteur du manga d’Amano Kozue. On y retrouve la poésie et la sensibilité qui ont fait le succès d’ARIA. On retrouve dans chaque épisode la douceur et le rythme lent de la vie quotidienne d’Akari. Les personnages n’ont pas changé, ils sont toujours aussi beaux et leurs relations sont toujours aussi chaleureuses.
La magie se mélange subtilement à la vie normale de Neo-Venesia. Ce que l’on imaginait en lisant le manga s’anime sous nos yeux : le mouvement de l’eau, des feuilles et de la nature en général. Chaque épisode apporte une grande relaxation et je les ai tous regardés sans voir le temps passer. Toutefois, je dois avouer que la première fois que j’ai vu cet anime, j’étais bien plus jeune et n’ayant pas saisie la beauté de l’œuvre, je m’étais fermement ennuyée. Il faut avoir le bon état d’esprit pour regarder ARIA The ANIMATION.

Original stories

Neo-Venesia reproduit les coutumes et le paysage urbain de Venise.

Neo-Venesia reproduit les coutumes et le paysage urbain de Venise.

Je crois que le manque de scénario d’ARIA The ANIMATION est largement compensé par le bavardage quotidien des personnages et surtout, par les paysages. La planète Aqua m’a fait découvrir l’architecture de Venise et des endroits paradisiaques, comme la plage de Neverland dans l’épisode 5. Les couleurs sont douces, le décor a ce qu’il faut de détails, il n’y aucune surcharge visuelle. En fait, je n’ai regretté que deux choses : que les épisodes 4 et 12 soit des original stories et qu’Ai apparaisse dans l’épisode 13. Je trouvais déjà dommage qu’elle soit la correspondante d’Akari alors que tout au long du manga, on ignore à qui elle s’adresse. C’est d’ailleurs un beau moment du dernier volume de voir à qui les mails étaient adressés. Aviez-vous deviné ? Pour en revenir à ces fameux épisodes 4 et 12, ils sont très beaux et même assez émouvants mais pourquoi ne pas avoir plutôt adapté des chapitres du manga ? Par exemple, la navigation 04, Otenki ame, n’a pas été adaptée alors que c’est un des plus beaux chapitres du premier volume d’ARIA, si ce n’est pas de la série entière.

Douceur et bonheur

Akari et Alice.

Akari et Alice.

La musique, signée Choro Club feat. Senoo, est magnifique et s’accorde parfaitement à ARIA The ANIMATION. On pouvait difficilement rêver mieux. J’ai adoré l’opening theme, Undine, interprété par Makino Yui. L’ending theme, Rainbow, est lui aussi très beau mais c’est moins mon style. Du côté du doublage, j’ai trouvé que chaque personnage avait la voix qu’il lui fallait. Les seiyū ont vraiment fait un excellent travail. Akari est doublée par Hazuki Erino, Aika par Saitō Chiwa et Alice par Hirohashi Ryō. J’ai adoré le rôle d’Aria-shachō qui est doublé par Nishimura Chinami (Kannabi no Mikoto dans AIR).

ARIA The ANIMATION est un anime comme on en voit rarement. Le rythme est lent, il ne se passe rien et pourtant, que c’est divertissant ! J’y ai retrouvé tout ce que j’avais aimé dans le manga : l’humour, l’émotion et la magie.

Site officiel : http://www.ariacompany.net/1st/

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

1 Response

  1. 27 octobre 2015

    […] ARIA The NATURAL est une série TV réalisée par Satō Jun’ichi et produite par HAL FILM MAKER et ARIA company. Diffusée pour la première fois au Japon le 2 avril 2006, cette série de fantasy compte 26 épisodes d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARIA d’Amano Kozue et la suite de la série TV ARIA The ANIMATION. […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: