[FAMICOM] Championship Lode Runner

Championship Lode Runner est un jeu développé et édité par HUDSON avec l’autorisation de Brøderbund Software, Inc., l’éditeur du jeu original. Sorti au Japon le 17 avril 1985, ce jeu d’action et de réflexion est la suite du jeu Lode Runner.

Difficulté plus élevée

Championship Lode Runner

Menu du jeu.

Contrairement à Lode Runner, Championship Lode Runner se joue seul. Le but du jeu reste le même : il s’agit de récupérer les pépites d’or disséminées sur chaque niveau du jeu sans se faire attraper par les ennemis puis de s’échapper au niveau suivant. Le personnage qu’on dirige est équipé d’un laser gun qui lui permet de creuser des trous pour accéder à la couche inférieure du sol voire à la plateforme du dessous. Les trous sont aussi utiles pour se débarrasser temporairement d’un ennemi tombé dedans. Il est toujours (plus ou moins) possible de changer de niveau en appuyant sur SELECT puis sur A pour accéder au niveau supérieur ou sur B pour le niveau inférieur. Comme Lode Runner, Championship Lode Runner compte 50 niveaux, mais la difficulté est beaucoup plus élevée. Pour ceux qui ne connaissent pas les mécanismes du jeu, j’ai déjà tout expliqué ici.

Le premier niveau

Championship Lode Runner

Premier niveau.

Le premier niveau est un peu le résumé de toutes les stratégies qu’il vous faudra utiliser par la suite pour passer les niveaux suivants. Il vous faut être rapide dès le début : dès que la partie commence, creusez vite un trou sur votre droite (bouton A), laissez vous tomber dans le trou, ramassez la première pépite et marchez sur la tête de vos ennemis lors de leur chute pour pouvoir atteindre l’échelle qui se trouve sur la droite. Vous pouvez ainsi ramasser les deux pépites qui se trouvent sur la plus haute plateforme du niveau. Il est impossible d’accéder à ces pépites autrement alors ne perdez pas de temps. La pépite suivante est entourée par des plateformes. Ne foncez pas tête baissée au risque de vous retrouver piégé. Réfléchissez à un moyen de sortir avant d’aller chercher la pépite. Pour la suite, je vous laisse vous débrouiller. Ce premier niveau se termine sans peine.

Le deuxième niveau

Championship Lode Runner

Deuxième niveau.

Le deuxième niveau, en revanche, est un peu plus compliqué et il m’a fallu de nombreux essais avant de le réussir. Disons que pour y arriver, il faut isoler les ennemis de chaque côté de l’écran. S’il y en a qui se baladent au milieu de la plateforme en bas de l’écran, c’est fichu. Il doit y en avoir quelques-uns sur l’échelle tout à droite de l’écran qui ne vous pourchassent pas et deux à quatre ennemis sur la gauche qui doivent impérativement vous suivre. Veillez à ne pas les perdre en route (quitte à les attendre parfois pour qu’ils vous rattrapent un peu) ou vous risquez de tomber nez-à-nez avec eux sur la plateforme du bas. Ils doivent toujours se trouver derrière vous, en train de vous poursuivre. Enfin soyez patients et n’hésitez pas à repasser plusieurs fois par les mêmes endroits pour vous assurer que les ennemis n’y ont pas laissé tomber des pépites entre-temps.

Les mots de passe

Championship Lode Runner

Troisième niveau.

Je ne vais pas vous faire la revue des cinquante niveaux mais les deux premiers donnent déjà un bon avant-goût de la suite. C’est plus difficile et les maps sont beaucoup plus grandes que dans Lode Runner mais c’est ce qui rend Championship Lode Runner plus intéressant.
Une dernière précision : en appuyant sur SELECT, vous pouvez accéder au niveau suivant en appuyant sur le bouton A. Mais cela n’est valable que pour les dix premiers niveaux. À partir du onzième niveau, il vous faut avoir obtenu un mot de passe en terminant le niveau précédent pour pouvoir progresser. À l’époque, HUDSON avait lancé un concours et récompensait d’une champion card ceux qui renvoyaient les mots de passe des stages 11 à 50.
Je vous recommande chaudement ce jeu d’action et de réflexion. Ne vous laissez pas décourager par le deuxième niveau qui peut être un peu pénible et amusez-vous bien.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this: