[FAMICOM] HOGAN’S ALLEY

HOGAN’S ALLEY est un jeu développé et édité par Nintendo. Sorti au Japon le 12 juin 1984 sur Famicom, ce jeu de tir est le troisième de la Kōsenjū Series qui compte aussi les jeux WILD GUNMAN et DUCK HUNT.

Un gang, un policier, des civils

Menu du jeu.

Menu du jeu.

Un peu comme dans WILD GUNMAN, le but du jeu est de tirer sur des individus appartenant à un gang. Mais il faut faire attention à ne pas se tromper et de ne pas tirer par erreur sur des civils ou un policier. Il y a trois modes de jeu. Dans HOGAN’S ALLEY A, trois panneaux se présentent devant vous, représentant un membre du gang, un policier ou un civil (une dame ou un professeur). Dans HOGAN’S ALLEY B, vous vous trouvez dans une ville et les mêmes protagonistes se présentent devant vous dans la rue, devant une porte ou derrière une fenêtre. Enfin dans TRICK SHOT, il faut tirer sur des canettes de façon à ce qu’elles ne tombent pas au sol. Pour jouer, la manette ne vous sera d’aucune utilité (à part dans le menu). Il vous faut plutôt équiper votre Family Computer d’un pistolet optique. Comme je l’expliquais ici, le pistolet optique fonctionne uniquement sur un téléviseur à tube cathodique. Ça ne fonctionnera pas sur un écran plat numérique pour des raisons techniques que je ne saurai pas vous expliquer mais que vous trouverez très facilement sur Internet si ça vous intéresse.

HOGAN’S ALLEY A

HOGAN’S ALLEY A

HOGAN’S ALLEY A

Il faut trouver le ou les panneaux qui représentent un gangster et tirer dessus. Quand les panneaux arrivent, ils sont tournés sur le côté. Puis les trois panneaux pivotent en même temps pour vous faire face. C’est à ce moment qu’il faut reconnaître le ou les gangsters et leur tirer dessus le plus rapidement possible. Si vous touchez le bon panneau, il se fissurera et tournera sur lui-même. Mais si vous touchez un policier ou un civil, le panneau clignotera et la case en dessous indiquera MISS. La même chose se produira si vous ne parvenez pas à toucher un gangster. Au dessus de l’écran, une case indique un nombre de secondes. C’est le temps que vous avez pour trouver le ou les gangsters et leur tirer dessus. Bien sûr, au fil des rounds, vous avez de moins en moins de temps pour tirer sur les panneaux. Il ne peut y avoir qu’un ou deux gangsters sur les trois panneaux.

HOGAN’S ALLEY B

HOGAN’S ALLEY B

HOGAN’S ALLEY B

Comme pour le mode HOGAN’S ALLEY A, il faut tirer sur les bons panneaux. Cinq panneaux apparaissent sur chaque scène et il peut y avoir cinq gansgters. Cinq scènes au total défilent sous vos yeux et ça fait un round. Au fur et à mesure des rounds, les panneaux se déplacent plus vite et vous font face moins longtemps ce qui accentue la difficulté du jeu. Comme dans le mode HOGAN’S ALLEY A, tirer sur un policier ou un civil vous pénalise d’un MISS. Ne pas tirer à temps sur un gangster a le même effet.
Je ne l’ai pas mentionné plus haut mais au bout de dix MISS, c’est GAME OVER. Certains panneaux sont un peu plus difficiles que d’autres car ils sont en mouvement. Je trouve ce mode bien plus dur que le précédent. Même dans le premier round, je n’arrive pas en m’en sortir sans un MISS.

TRICK SHOT

TRICK SHOT

TRICK SHOT

Si vous en avez assez de tirer sur des panneaux, vous pouvez tirer sur des canettes dans TRICK SHOT. Quand les canettes sont jetées du côté droit de l’écran, gardez-les en l’air et guidez-les vers les plateformes à gauche de l’écran en leur tirant dessus. Toucher une canette rapporte 100 points mais vous gagnez encore plus de points si vous l’amenez sur une plateforme. La plateforme du haut rapporte 300 points, celle du milieu 800 et la plus difficile, celle du bas, rapporte 5000 points. Vous êtes pénalisé d’un MISS si la canette tombe par terre et là encore, après dix MISS, c’est GAME OVER. Si une de vos canettes tombe sur la plateforme du bas plutôt que de tomber par terre, vous gagnez 100 points et la canette disparaît. Il y a 5 canettes par round et les canettes vont de plus en plus vite.

Je pense que ce jeu est le plus amusant des trois de la Kōsenjū Series car ici, le risque de tirer sur le mauvais panneau complique les choses. J’apprécie aussi le fait qu’on tire sur des panneaux plutôt que des personnes.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale.

You may also like...

2 Responses

  1. 11 octobre 2015

    […] DUCK HUNT est un jeu développé et édité par Nintendo. Sorti au Japon le 21 avril 1984 sur Famicom, ce jeu de tir est le deuxième de la Kōsenjū Series qui compte aussi les jeux WILD GUNMAN et HOGAN’S ALLEY. […]

  2. 8 mars 2016

    […] WILD GUNMAN est un jeu développé et édité par Nintendo. Sorti au Japon le 18 février 1984 sur Famicom, ce jeu de tir est le premier de la Kōsenjū Series qui compte aussi les jeux DUCK HUNT et HOGAN’S ALLEY. […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: