[FAMICOM] Lode Runner

Lode Runner est un jeu développé et édité par HUDSON avec l’autorisation de Brøderbund Software, Inc., l’éditeur du jeu original. Sorti au Japon le 31 juillet 1984, ce jeu d’action et de réflexion est le premier titre de la trilogie de l’Empire Bungeling.

Action et réflexion

Menu du jeu.

Menu du jeu.

Lode Runner se joue seul ou à deux, à tour de rôle. Le but du jeu est de récupérer les pépites d’or disséminées sur chaque niveau du jeu sans se faire attraper par les ennemis puis de s’échapper au niveau suivant. Le personnage qu’on dirige est équipé d’un laser gun qui lui permet de creuser des trous pour accéder à la couche inférieure du sol voire à la plateforme du dessous. Les trous sont aussi utiles pour se débarrasser temporairement d’un ennemi tombé dedans. Il arrive qu’un bonus item ayant la forme d’un fruit apparaisse après avoir ramassé les dernières pépites d’or. Il faut vite le ramasser car il ne reste pas longtemps à l’écran. Comme dans NUTS & MILK, il est possible de changer de niveau en appuyant sur SELECT puis sur A pour accéder au niveau supérieur ou sur B pour le niveau inférieur. Le jeu, qui compte 50 niveaux, est très prenant et divertissant.

Plateformes, échelles et cordes

Le but du jeu est de récupérer les pépites d’or.

Le but du jeu est de récupérer les pépites d’or.

Il y a deux sortes de plateformes : celle en ciment et celle en briques. Il est impossible de creuser un trou sur la plateforme en ciment mais c’est possible sur la plateforme en briques. Le trou reste ouvert quelques secondes avant de se refermer. Vous ou vos ennemis pouvez tomber dans un trou. Si le trou se referme alors que vous êtes encore dedans, vous perdez une vie. Si c’est votre ennemi qui est dedans quand le trou se referme, il réapparaît alors en haut de l’écran. Il arrive qu’une brique soit piégée et qu’elle cache en fait un trou dans lequel le personnage passe à travers. Outre les plateformes, vous pouvez escalader des échelles et même en tomber sur les côtés pour éviter de vous faire attraper par un ennemi. Vous ne pouvez pas creuser de trou sous une échelle. Vous pouvez aussi vous déplacer à travers l’écran accroché à une corde que vous pouvez lâcher à tout moment si un ennemi vient à votre rencontre sur cette même corde.

Voleurs de pépites

Il y a deux sortes de plateformes.

Il y a deux sortes de plateformes.

Les décors ne sont pas ce qu’il y a de plus beau mais franchement quand vous êtes dans le jeu, ça a peu d’importance. L’important est de vite réfléchir pour agir vite et bien. L’idéal pour réussir est d’arriver à faire prendre aux ennemis la mauvaise direction notamment grâce aux cordes et échelles. Comme l’écran défile, on voit parfois les ennemis arriver au dernier moment. Mais si vous avez le temps d’anticiper et que vous voyez des ennemis arriver à la fois sur votre droite et sur votre gauche, c’est tout bête mais pensez-y : dirigez-vous vers le côté où il y a le moins d’ennemis et donnez-vous assez de temps pour creuser un ou plusieurs trous ! Si vous creusez trop près d’un ennemi, le trou ne se formera pas. Concernant vos ennemis, sachez qu’ils se déplacent moins vite que vous et que s’il ne savent pas où aller, ils auront tendance à se diriger vers la gauche. Ils peuvent également dérober des pépites d’or mais finissent par les relâcher notamment quand ils tombent dans un trou.

Bruitage correct

Les décors ne sont pas ce qu’il y a de plus beau.

Les décors ne sont pas ce qu’il y a de plus beau.

Il n’y a malheureusement pas grand-chose à dire au sujet de la musique ou du bruitage. Le seul bruit qui m’a paru important est celui qui indique que les pépites d’or ont toutes été ramassées et qu’une échelle permet alors d’accéder au niveau suivant. À part ça, le bruitage est correct et j’aime bien la musique qui accompagne les niveaux mais elle n’est pas exceptionnelle. J’ai eu l’impression de l’avoir entendue sur un autre jeu mais je pense m’être trompée.

Je vous recommande chaudement Lode Runner, c’est un très bon jeu d’action et de réflexion. Ne soyez pas rebuté par le menu tout bleu et tout moche du jeu et laissez-lui une chance. La difficulté est intelligemment dosée et les dix premiers niveaux se passent sans avoir trop à réfléchir. Mon dernier conseil pour la route : n’hésitez pas à creuser plus de trous que nécessaire, ça peut parfois être utile.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

1 Response

  1. 23 octobre 2016

    […] Championship Lode Runner est un jeu développé et édité par HUDSON avec l’autorisation de Brøderbund Software, Inc., l’éditeur du jeu original. Sorti au Japon le 17 avril 1985, ce jeu d’action et de réflexion est la suite du jeu Lode Runner. […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: