[Manga] AKB0048 EPISODE0

AKB0048 EPISODE0 est un manga illustré par Miasa Rin. Le premier des sept volumes est sorti le 27 avril 2012 aux éditions KODANSHA dans la collection KC nakayoshi. Le manga avait été pré-publié à partir de février 2012 dans le magazine mensuel NAKAYOSHI des éditions KODANSHA. AKB0048 EPISODE 0 est un spin-off de la série TV AKB0048.

Shōjo-tachi yo

Première de couverture.

Première de couverture.

À l’an 41 du calendrier stellaire, les AKB48 changent leur nom en AKB0048 et, pour commémorer la légende des premiers membres, instaure le système de succession et des shūmei members1. Hoshina Furea, kenkyūsei2 de l’académie AKB, est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus normale : on ne la remarque pas, elle est maladroite et peu brillante. Elle n’était pas particulièrement prédestinée à devenir une idol et pourtant, elle devient la légendaire center, Maeda Atsuko. Mais Furea a une amie d’enfance, Noa, qui est tout ce qu’elle n’est pas : elle est le centre de toutes les attentions, brillante et douée. Et surtout, Noa rêvait de devenir Maeda Atsuko. C’est le début d’une rivalité qui n’a rien à envier à celle qui lie Nagisa et Chieri dans AKB0048. Car si Nagisa et Furea sont des personnages assez semblables, Noa, elle, est bien plus sombre que Chieri.

J’ai envie de dire que AKB0048 EPISODE0, c’est un manga qui commence comme ce qu’il est : un shōjo manga. On aime ou on n’aime pas. Puis l’intrigue devient intéressante notamment avec la trahison de Noa. Malheureusement, la fin n’a pas été à mon goût. J’ai cru qu’elle allait l’être et finalement pas du tout car j’avais bien entre les mains un shōjo manga. C’est pas que je n’aime pas les shōjo manga, au contraire j’en aime beaucoup mais certains sont vraiment niais. Et AKB0048 EPISODE0 c’est un peu un shōjo manga niais. Cela dit, l’histoire reste divertissante. Mais comme pour l’anime AKB0048, il vaut mieux être familiarisé avec les AKB48 pour bien saisir toutes les références. Et puisque je me suis lancée dans les comparaisons entre le manga et l’anime, dans l’ensemble, j’ai préféré les personnages du manga à ceux de l’anime.

Beginner

Dans un futur lointain...

Dans un futur lointain…

Un petit mot sur les personnages avec, d’abord, Hoshina Furea qui est le personnage principal de l’histoire. C’est une kenkyūsei de la 68e génération et, au début, elle n’est pas particulièrement enthousiaste à l’idée de devenir Maeda Atsuko, 12e du nom.
Hōjō Noa, l’amie d’enfance de Furea, est la kenkyūsei number one de l’académie AKB. Elle vit mal la nomination de Furea et finit par trahir les AKB0048.

Ensuite, chez les shūmei members, nous avons Takahashi Minami (5e du nom comme dans l’anime), l’éternelle capitaine des AKB0048. Je trouve Takamina plus jolie dans sa version manga que dans sa version anime. Ōshima Yūko (9e du nom contre 8e du nom dans l’anime) est la mood-maker du groupe. J’ai également préféré la version manga de Yūko à sa version anime.
Il y a aussi, dans des rôles plus secondaires, Watanabe Mayu (3e modèle comme dans l’anime), Itano Tomomi (10e du nom contre 11e du nom dans l’anime), Akimoto Sayaka (10e du nom comme dans l’anime) et Miyazawa Sae (10e du nom comme dans l’anime). J’ai gardé Shinoda Mariko (7e du nom comme dans l’anime) pour la fin car j’ai trouvé qu’elle était en décalage complet avec la réelle Shinoda Mariko ou même avec celle de l’anime. Elle arbore une certaine douceur qui ne caractérise pas la vraie Shinoda Mariko, selon moi. Mais j’ai trouvé que c’était la plus belle des shūmei members.

Ren’ai kinshi

Hoshina Furea est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus normale.

Hoshina Furea est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus normale.

Le ren’ai kinshi3 est une des règles qui régissent l’activité des AKB48. Malheureusement, les règles des AKB48 valent aussi pour les AKB0048 et c’est pour ça que dans AKB0048 EPISODE0, il n’y a pas de romance. Dommage pour un shōjo manga, hein. Je ne sais pas vous mais moi, je lis un shōjo manga pour vivre une romance. Miasa Rin, elle-même, dans le volume 7 déplore qu’à cause du ren’ai kinshi, il n’y ait pas eu de scène de tendresse entre l’héroïne et les deux personnages masculins : Tomisaki-rijichō et Kagura Iori.

Ceci mis à part, il est bon de noter que, finalement, AKB0048 EPISODE0 suit un peu le même schéma que l’anime. Là où on peut se dire que le manga fait mieux c’est au niveau des antagonistes. Bon, Noa n’est pas vraiment classée dans les antagonistes mais par ses actions, elle en est une et comment dire, ça casse un peu l’image lisse des membres des AKB0048. Je trouve ça pas mal.

Ensuite, je reprochais à l’anime d’avoir des antagonistes sans personnalité ni background. Eh bien dans le manga, Kagura Iori est presque le genre d’antagoniste que j’aime. Je dis « presque » parce que ça reste un peu simpliste mais au moins, il a une bonne raison pour s’opposer aux AKB0048.

Pour conclure, AKB0048 EPISODE0 est un manga plutôt moyen réservé aux fans du groupe. Certains fans seront peut-être d’ailleurs déçus de voir que certains membres, comme Minegishi Minami, ne sont même pas évoqués dans le manga.

_____________________
1. shūmei members : shūmei signifiant « succession », les shūmei members sont des kenkyūsei qui atteignent le niveau nécessaire pour prendre le nom d’un membre originel et qui ainsi lui succède.
2. kenkyūsei : littéralement « étudiant en recherche », les kenkyūsei sont des membres qui doivent s’entraîner et progresser pour pouvoir un jour faire partie des teams principales du groupe AKB48 ou des groupes sœurs (SKE48, NMB48, HKT48, etc.)
3. ren’ai kinshi : littéralement « amour interdit », le ren’ai kinshi est la règle qui interdit strictement aux membres du groupe AKB48 et des groupes sœurs d’avoir une relation amoureuse.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

1 Response

  1. 6 mai 2016

    […] bonne chose avec Kanata, c’est que contrairement aux héroïnes de l’anime AKB0048 et du manga AKB0048 EPISODE0, elle n’est pas une future Maeda Atsuko et donc, on a enfin la chance d’avoir une Maeda Atsuko […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: