[Manga] AMNESIA Comic Anthology

AMNESIA Comic Anthology est un manga illustré par Itsuki Makoto, Kanzaki Ryūko, Kukureka Rei, Shirataki Nako, Kiya Machi, Takeshita, Chitose Asahi, Mikanagi Fubito, Morita Nana, Morino Mizu, Yami Ka et Risuno. Sorti le 25 janvier 2012 aux éditions Ichijinsha dans la collection DNA media comics, le volume compte onze chapitres. Ce manga est l’adaptation du jeu PSP AMNESIA.

Anthologie

Première de couverture.

Première de couverture.

Les onze chapitres racontent des histoires toutes indépendantes les unes des autres mais toutes en relation avec le jeu. Le premier chapitre, hannin ha yatsu par Morita Nana, est une sorte d’introduction où l’on retrouve l’héroïne, Shin, Ikki, Kent, Tōma, Sawa, Mine et Rika qui jouent à se faire des farces. Les deuxième et troisième chapitres, koibito ijō, ren’ai miman par Yami Ka et nakushitakunai mono par Shirataki Nako, nous font partager un moment entre les couples Shin/héroïne et Ikki/héroïne. Le quatrième chapitre, subete no kiki wo norikoero! par Kanzaki Ryūko, caricature les mauvais côtés de Shin, Kent et Tōma. Le cinquième chapitre, meido no utage par Itsuki Makoto, rend hommage avec humour à Waka et ses différentes personnalités. Le sixième chapitre, The last gospel par Kukureka Rei, nous fait partager un moment entre Ukyō et l’héroïne. Le septième chapitre, watashi no sekai par Mikanagi Fubito, est pour tous ceux qui se plaignaient du manque de caractère de l’héroïne dans le jeu : en effet, certaines scènes du jeu sont revisitées et là où l’héroïne se laissait embrasser ou enfermer de force, cette fois, elle se rebelle. C’est hilarant. Le huitième chapitre, natsu to pool to koigokoro par Morino Mizu, se déroule dans le monde de Kent, à la piscine. Et alors que le jeu se concentrait évidemment sur Kent et l’héroïne, l’histoire de ce chapitre, elle, se concentre sur Sawa qui cherche un copain et Mine qui tente de séduire Waka. Le neuvième chapitre, kimi no tame ni boku ga dekiru koto par Risuno, se situe dans le monde de Ikki qui ne prête aucune attention à l’héroïne. Orion fait alors de son mieux pour la protéger mais ne lui attire que des ennuis. Les deux derniers chapitres, jūkaiki bunseki et torikago hime par Takeshita et Chitose Asahi, nous font partager un moment entre les couples Kent/héroïne et Tōma/héroïne.

AMNESIA Comic Anthology est un plutôt bon manga même si on ne retrouve pas vraiment l’ambiance du jeu car l’atmosphère est ici plus légère. Mais les personnages sont fidèles à eux-mêmes et j’ai bien aimé le style différent de chaque artiste.

Protéger voire posséder

Hannin ha yatsu par Morita Nana.

Hannin ha yatsu par Morita Nana.

L’héroïne est amnésique, étudiante en psychologie. Orion, lui, est un esprit qui a l’apparence d’un garçon de dix ans. Shin est l’ami d’enfance de l’héroïne, plus jeune qu’elle d’un an. Il est asocial, spartiate et un brin tsundere mais aime sincèrement l’héroïne. Ikki a l’air d’un playboy au premier abord. Ses yeux ont une sorte de pouvoir magique : toute fille qui le regarde dans les yeux tombe amoureuse de lui. Il a un fanclub composé uniquement de filles qui sortent tour à tour avec lui pendant trois mois. L’héroïne, elle, reste insensible à sa magie et il finit par tomber amoureux d’elle. Kent, c’est l’intello qui donne des cours particuliers de mathématiques à l’héroïne. Il semble froid et parle de façon monocorde. Amoureux d’elle, il devient son petit-ami mais ils ne cessent de se disputer jusqu’à ce que l’héroïne perde la mémoire. Comme Shin, Tōma est un ami d’enfance de l’héroïne. Il est le plus âgé des trois et tient donc le rôle du grand frère. Il est, évidemment, lui aussi amoureux de l’héroïne et est prêt à tout pour la protéger voire la posséder. Même à l’enfermer dans une cage. Enfin Ukyō est LE personnage psychologiquement torturé. Lui et l’héroïne ne pouvant exister dans le même monde, il a expérimenté diverses façons de mourir. Il finit par développer une double personnalité : le doux et gentil Ukyō prêt à tout pour sauver l’héroïne qu’il aime et Ukyō, le fou, le haineux qui tue l’héroïne pour sauver sa peau. Enfin Sawa est la meilleure amie de l’héroïne ; Mine, une collègue du café où travaille l’héroïne ; Waka, le patron de ce café ; et Rika, la présidente du fanclub d’Ikki.

De plaisantes illustrations

Torikago hime par Chitose Asahi.

Torikago hime par Chitose Asahi.

L’ambiance est moins tendue et les histoires, donc, plus légères. Le manga est truffé de gags et les personnages arborent des expressions hilarantes qu’ils n’ont pas dans le jeu. Alors que les cinq garçons, Shin, Ikki, Kent, Tōma et Ukyō sont généralement plutôt calmes et posés dans le jeu, on les voit beaucoup plus s’agiter dans les chapitres où l’histoire du jeu n’est pas reprise.
Dans ceux qui reprennent l’histoire originale, ils sont fidèles à eux-mêmes et moins enclins aux gags. Mes deux chapitres préférés sont Subete no kiki wo norikoero! par Kanzaki Ryūko et Meido no utage par Itsuki Makoto. Je les ai trouvés vraiment très drôles. Il faut préalablement avoir joué au jeu pour comprendre toutes les références qui se glissent dans chaque chapitre.
Les illustrations sont toutes très plaisantes. Le manga s’ouvre sur quatre illustrations en couleur de Kiya Machi, Kanzaki Ryūko, Shirataki Nako et Risuno ainsi qu’une page titre en noir et blanc d’Itsuki Makoto. Le character design est différent de celui du jeu et change d’un artiste à un autre : c’est une expérience visuelle assez agréable. Le style de Yami Ka est celui que j’ai préféré et celui de Mikanagi Fubito celui qui m’a le moins plu.

AMNESIA Comic Anthology devrait plaire à tous ceux qui ont joué à AMNESIA et qui ont envie de se replonger dans son univers. Les autres ne comprendront les références et n’y trouveront sûrement aucun intérêt.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

1 Response

  1. 7 mars 2016

    […] retrouve l’atmosphère légère et l’humour d’AMNESIA Comic Anthology. Les personnages sont fidèles à eux-mêmes et une fois de plus les différents styles qui se […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: