[FAMICOM] PINBALL

PINBALL est un jeu développé et édité par Nintendo. Sorti au Japon le 2 février 1984, ce jeu de flipper était à l’origine sorti sur GAME&WATCH le 5 décembre 1983.

Modes de jeu et contrôles

Menu du jeu.

Menu du jeu.

Dans le menu, il faut commencer par décider de jouer seul ou à deux et choisir le mode de jeu. Il y en a deux : GAME A et GAME B. On peut dire que le mode GAME A est destiné aux débutants et le mode GAME B aux joueurs aguerris. Sans être très forte à ce jeu, je préfère jouer en mode GAME B car je trouve qu’il donne plus les sensations d’un vrai flipper que le mode A. Mais ce n’est sûrement qu’une question de goût.

Pour ce qui est des contrôles, n’importe quel côté de la croix directionnelle actionne le flipper gauche. Les boutons A et B actionnent le flipper droit et servent aussi à activer le lance-billes. Dans le menu, on déplace le curseur avec le bouton SELECT et on fait son choix avec le bouton START qui sert aussi à mettre le jeu en pause lors d’une partie en cours.

Organisation du flipper

Partie haute du flipper.

Partie haute du flipper.

Le flipper est divisé en trois écrans : la partie haute, la partie basse et le bonus stage qui met en scène Mario et Lady. On commence dans la partie haute, la partie la plus sûre puisqu’on ne peut pas y perdre de boule. Je trouve que c’est aussi la partie la plus facile du flipper car les divers éléments qui s’y trouvent ne renvoient pas la boule trop vite. Si cette dernière tombe, elle atterrit dans la partie basse. Et si dans la partie basse, on échoue encore une fois à rattraper la boule, c’est perdu. S’il ne reste plus de boule, c’est game over. Je trouve la partie basse assez difficile car les trois bumpers qui s’y trouvent ont vite fait d’envoyer la boule dans le trou si on vise mal ou tout simplement si on est malchanceux. Concernant le bonus stage, je le trouve assez difficile aussi pour la même raison que la partie basse du flipper : il y a deux bumpers qui affolent la boule et la font partir dans tous les sens. Un seul instant d’inattention et c’est perdu.

Points et conséquences

Partie basse du flipper.

Partie basse du flipper.

C’est une liste non-exhaustive mais voici quelques points à marquer.
En général :
– à 50 000 points, on gagne une nouvelle boule.
– Quand on atteint les 100 000 points, les flippers deviennent invisibles et redeviennent visibles à 150 000.
Dans la partie haute du flipper :
– il y a huit petites boules jaunes en haut à gauche. Si vous arrivez à toutes les avoir avec la boule de flipper, les otaries jouent avec leurs ballons. C’est cent points à chaque fois que le ballon rebondit. Chaque petite boule jaune touchée rapporte également cent points.
– À droite de ces huit petites boules jaunes, il y a une plateforme bleue dans laquelle est indiqué un nombre de points et, accolé à cette plateforme, il y a une sorte de bouton jaune. À chaque fois que la boule de flipper touche ce bouton, on gagne le nombre de points affiché dans la plateforme bleue et cent points sont ajoutés au nombre de points affiché.
– Il y a une plateforme rose qui fait l’aller-retour entre les parties gauche et droite du flipper. À chaque fois que la boule touche cette plateforme, c’est cent points de gagnés.
Dans la partie basse du flipper :
– il y a cinq cartes retournées en haut de l’écran. Quand la boule touche une carte, c’est 500 points de gagnés et la carte est retournée. De gauche à droite, les cartes sont un 10, un valet, une reine, un roi et un as. Quand les cinq cartes sont retournées, on gagne 5 000 points, une boule vient boucher le trou entre les flippers et le plateau devient orange.
– Ça ne rapporte pas de points mais le trou en haut à droite de l’écran est celui qui mène au bonus stage.
– En dessous des cinq cartes, sur la gauche, il y a sept cibles numérotées. Chaque cible touchée rapporte cent points. Quand toutes les cibles sont touchées, on ouvre la sortie (en rose) à droite. Si la boule passe la sortie, on peut la relancer pour retrouver la partie haute du flipper.

BONUS STAGE.

BONUS STAGE.

Dans le bonus stage : en haut de l’écran, il y a Lady qui fait les cent pas et en bas, il y a Mario qui tient une plateforme sur laquelle il faut faire rebondir la balle. Entre Lady et Mario, il y a trois colonnes de lumières numérotées de un à trois. Il faut que les lumières de chaque colonne soient éclairées de la même couleur (bleu, orange et rose). Elles changent de couleur quand la boule passe dessus. Et quand une colonne a ses lumière d’une même couleur, la plateforme qui se trouve au dessus s’effrite. Au bout de la troisième fois, la plateforme tombe et laisse un trou assez grand pour laisser Lady passer. Mario doit la rattraper et la mener vers la sortie. Ça vous rapportera 10 000 points. À noter, vous pouvez sauver Lady plusieurs fois dans une même partie. Sachez aussi que si vous ne rattrapez pas Lady quand elle tombe, c’est une boule de perdue.

Pour conclure, c’est un jeu bien divertissant, particulièrement si on aime les flippers. Le jeu peut être frustrant aussi et franchement, j’ai eu du mal à dépasser la barre des 100 000 points.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this: