[PlayStation 2] Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko

Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko est un jeu développé par DESIGN FACTORY et édité par IDEA FACTORY. Ce jeu de romance, sorti au Japon le 23 juin 2005 sur PlayStation 2 est le tout premier titre du label Otomate et une adaptation du manga Fushigi Yūgi Genbu Kaiden.

Jishin tenchi

Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko

Menu du jeu.

Kobayashi Mariko, lycéenne en première année, n’est pas insensible aux charmes de son ami d’enfance, Mochizuki Takumi, mais ce dernier ne semble ressentir qu’un amour fraternel à son égard. Un jour, Mariko met la main sur un vieux miroir qui reflète le visage d’une inconnue. Paniquée, Mariko demande à Takumi de venir voir le miroir dans sa chambre. La mère de Mariko entre dans la chambre alors que les deux amis se chahutent et une grosse dispute éclate alors entre la mère et la fille. Mariko quitte la maison et Takumi, qui se sent coupable, la suit. Ils prennent le train ensemble sans destination précise et finissent par se retrouver dans une grotte à des kilomètres de chez eux. Le miroir de Mariko se met à briller et aspire les deux amis dans un monde inconnu. Évidemment, il s’agit du monde du Jishin tenchi et Mariko et Takumi vont rencontrer Okuda Takiko et les guerriers célestes de Genbu.

Guerriers célestes

Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko

Takumi et Mariko.

Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas dans ce jeu, à commencer par les personnages. Le jeu compte trois personnages originaux dont Mariko et Takumi. Il n’y a pas grand-chose à déplorer au sujet de Takumi. Il est plutôt charmant et sa route n’est pas trop mauvaise à suivre. Mais Mariko, elle, est pénible et ça ne m’a franchement pas fait plaisir de la voir fricoter avec les guerriers célestes, particulièrement avec Uruki qui, tout le monde le sait, est l’amoureux de Takiko dans le manga. Et puisqu’on parle des guerriers célestes, vous savez que ceux de Genbu ne sont pas tous de charmants (plus ou moins) jeunes hommes comme ceux de Suzaku. On a donc viré du casting du jeu Hatsui (n’a pas la tête de l’emploi), Namame (n’est pas humain), Inami (n’est pas un homme) et Urumiya (n’est pas un seul homme). Et comme quatre prétendants, c’était un peu léger, le méchant mais sublime Shigi a rejoint la sélection. C’est là qu’entre en jeu le troisième personnage original. Aux côtés de Shigi, ce n’est pas le détestable Hien mais un jeune garçon nommé Shura qui m’a bien tapé sur les nerfs. Mais il en faut pour tous les âges et nul doute que Shura plaira aux jeunes demoiselles.

L’affection des personnages

Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko

Tomite et Hikitsu.

L’aventure se déroule en dix jours. Les trois premiers jours, la route est commune à tous les personnages. Mais vos choix ont déjà de l’influence sur la suite des événements. Le quatrième jour, alors que vous êtes en montagne avec Takiko, Uruki, Tomite et Hikitsu (Takumi a été kidnappé), une avalanche se produit et sépare le groupe en deux. Si pendant les trois premiers jours, vous avez augmenté l’affection d’Uruki ou de Takiko, alors vous continuez l’aventure avec ces deux-là et pouvez donc emprunter leurs routes. Oui, il y a une route avec Takiko mais ce n’est que de l’amitié. Les routes de Shigi et Shura sont aussi de ce côté. En revanche, si les trois premiers jours, vous avez augmenté l’affection de Tomite ou de Hikitsu, alors vous poursuivez votre chemin avec ces deux-là et pouvez bifurquer sur leurs routes. C’est aussi de ce côté qu’est disponible la route de Takumi. Sachez enfin qu’il y a une BAD END qui débloque une CG dans la route de Takumi. Pour y arriver, vous devez être dans la route de Takumi sans avoir trop augmenté l’affection de chaque personnage. Régulièrement, un tableau fait le point sur l’affection qu’ont pour vous les personnages, vous ne pouvez pas vous louper.

Décors moches, personnages exquis

Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko

Shigi et Shura.

Le character design, qui respecte parfaitement le style de Watase Yū, est l’une des rares choses positives du jeu. Pour le reste, c’est un peu moche. Peu d’efforts ont été fournis au niveau des décors qui ne sont pas très beaux (la grotte est particulièrement laide), extrêmement répétitifs et qui ne s’harmonisent pas du tout avec les personnages. Les personnages (en dehors de Mariko et ses deux couettes) sont exquis mais exceptés Tomite et Hikitsu, tous portent exactement la même armure. Il n’y a que la couleur de l’écharpe qui change : vert pour Uruki, mauve pour Shigi, rouge pour Shura et orange pour Takumi. Les CG sont toutes très belles et vous pouvez même en débloquer des plutôt drôles dans la route de Takiko. Enfin, l’histoire est ponctuée de quelques combats qui apportent un peu de dynamisme mais visuellement, pas de miracle, ça reste moyen.

BGM carrément mauvaises

Fushigi Yūgi Genbu Kaiden Gaiden Kagami no miko

Uruki contre un soldat lambda.

Au niveau du son, c’est pareil, y a du bon et du moins bon. L’opening theme Towa no hana, interprété par Yonekura Chihiro, colle parfaitement à l’univers du jeu. En revanche, j’ai trouvé l’ending Cross, toujours de Yonekura Chihiro, un peu moins sympa et les BGM carrément mauvaises.
Du côté du doublage, c’est vraiment bien. Uruki est doublé par Sakurai Takahiro (Masakaki dans C), Tomite par Iwanaga Tetsuya (Yui dans Towa no Sakura), Hikitsu par Hiyama Nobuyuki (Will dans Marmalade♥Boy), Shigi par Fukuyama Jun (Takahashi Kazuya dans piano), Takumi par Nojima Hirofumi (Izumo Akatsuki dans ARIA The ANIMATION) et Shura par Okano Kōsuke (Rudolf Hāgen dans AIKa ZERO).
IDEA FACTORY n’a pas frappé un grand coup avec ce premier titre du label Otomate mais l’éditeur a au moins le mérite d’avoir su respecter le character design de Watase Yū et pour ça, on lui donnera une deuxième chance.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale.

You may also like...

1 Response

  1. 23 mai 2017

    […] et orange pour Takumi. Les CG sont toutes très belles (il y en a plus dans la version PSP que dans la version PlayStation 2) et vous pouvez même en débloquer des plutôt drôles dans la route de Takiko. Enfin, […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: