[PlayStation 2] Will o’ Wisp

Will o’ Wisp est un jeu développé par DESIGN FACTORY et édité par IDEA FACTORY. Ce jeu de romance est sorti au Japon le 6 septembre 2007 sur PlayStation 2 sous le label Otomate.

Une histoire de poupées

Will o' Wisp

Menu du jeu.

À Londres au XIXe siècle, la jeune Hanna est une apprentie fabricante de poupée qui voit et entend des choses invisibles et inaudibles pour les autres. Alors qu’elle met de l’ordre dans les affaires de son grand-père emporté par la maladie, Hanna trouve deux clés. La première clé ouvre la porte d’une pièce au sous-sol dont l’accès lui était interdit par son grand-père et la seconde sert à réveiller la poupée qui repose dans cette pièce. Hanna rencontre au total 5 poupées qui changent son destin : Will, Ignis, Gyl, Hobblrdy et Jack.

Will o’ Wisp est un jeu assez agréable à jouer. Les personnages sont plaisants et bien doublés, la musique colle bien à l’ambiance du jeu et l’histoire n’est pas mauvaise.

Le pouvoir de Shamrock

Will o' Wisp

La première poupée, Will.

À moins que vous ne décidiez de changer son prénom, l’héroïne s’appelle Hanna. En parfaite héroïne d’otome game, elle est innocente, réservée et gentille. Elle a hérité du pouvoir de Shamrock qui lui permet, entre autres, de voir ce qui est invisible aux yeux des autres. Elle a perdu ses parents quand elle n’était encore qu’une enfant et a été élevée par son grand-père qui est un fabricant de poupées. Pour rompre sa solitude, elle fabrique Émilie, une poupée qui prend vie, et son grand-père lui interdit de fabriquer d’autres poupées. Après la mort de son grand-père, Hanna trouve Will dans une pièce de sa maison, le tire de son sommeil et devient ainsi son propriétaire. Will est une poupée élémentaire pas très aimable mais il finit par s’attacher à Hanna même s’il considère que les poupées ne sont pas faites pour devenir les amies des humains. Gyl est le plus distingué et le plus efféminé des cinq poupées. C’est aussi celui qui se montre le plus cordial envers Hanna dès le début du jeu. Il pense que les poupées sont faites pour exaucer les vœux des humains. Avec ses habits blancs, ses cheveux blonds et ses yeux bleus, Hobblrdy est celui qui ressemble le plus à un prince de conte de fées. Mais derrière son air innocent et enjoué, il cache un caractère sombre et caustique. Derrière ses lunettes, Jack porte un intérêt particulier à l’étude du comportement humain et à tendance à agir en solitaire. Il est taciturne et il est difficile de savoir ce qu’il pense ou ce qu’il ressent. Enfin Ignis est l’antagoniste du jeu. Il déteste les fabricants de poupées et cherche donc à se débarrasser d’Hanna. Il est le seul des cinq poupées à pouvoir bouger sans propriétaire.

Le côté répétitif du jeu

Will o' Wisp

Hobblrdy est celui qui ressemble le plus à un prince de conte de fées.

Quelle que soit la route que vous souhaitez emprunter, votre première poupée sera toujours Will. Comme dit plus haut, Ignis n’a pas de propriétaire mais Gyl, Hobblrdy et Jack en ont. Gyl vit aux côtés d’une belle jeune femme nommée Gloria, Hobblrdy auprès d’un jeune homme peu dégourdi nommé Irvine et Jack auprès d’un père de famille nommé Victor. Gloria, Irvine et Victor souffrent tous plus ou moins de solitude au point d’en perdre la raison. À vous de faire les bons choix pour résoudre leurs problèmes et obtenir ainsi leurs poupées ! Même si l’histoire de ces trois personnages est toujours la même, selon la route dans laquelle vous vous trouvez, les événements et surtout le dénouement sont différents. J’ai trouvé ça pas mal car je n’ai pas eu l’impression de refaire cinq fois la même histoire comme ça avait été le cas pour Hoshi no Furu Toki. Mes routes préférées sont celles de Will, Ignis et Gyl. J’adore Hobblrdy mais j’ai trouvé dommage que son côté noir ne soit pas plus ressorti dans sa route. Il était pourtant pas mal dans la route de Gyl. Quant à Jack, c’est le genre de personnage qui m’insupporte, je n’ai donc pris aucun plaisir à suivre sa route.

Plus de romance

Will o' Wisp

Gloria et Gyl.

Le character design du duo Usuba Kagerō et l’ambiance gothique du jeu m’ont plu. À part Jack (les cheveux courts et les lunettes ne sont pas mon truc), j’ai adoré tous les personnages et j’aurais vraiment aimé qu’il y ait plus de routes à suivre. Il n’y a malheureusement qu’une bonne fin par personnage. Il y a également une fin normale que j’ai faite à partir de la route d’Hobblrdy mais je pense qu’on peut y arriver à partir de n’importe quelle route.

J’aurais aussi aimé qu’il y a ait un peu plus de romance voire de passion. Will o’ Wisp manque cruellement de déclarations d’amour, d’étreintes et de baisers. Il n’y en a tout simplement pas. C’est quand même le minimum pour un otome game.

Entre deux tasses de thé

Will o' Wisp

Ignis, Gyl, Hobblrdy, Jack et Will.

J’ai adoré l’opening theme, Taenaru hikari to tomo ni, de Love Solfege. Je l’ai trouvé magnifique et le reste de la musique du jeu est aussi agréable à écouter. Du côté des seiyū, j’étais aux anges. Will est doublé par Nakai Kazuya (Marito Koichirō dans ALDNOAH.ZERO), Ignis par Koyasu Takehito (Hotohori dans Fushigi Yūgi), Gyl par Okitsu Kazuyuki (Asahina Masaomi dans BROTHERS CONFLICT), Hobblrdy par Takagi Motoki (Yuri Kamanosuke dans BRAVE10) et Jack par Egawa Daisuke.

Will o’ Wisp est un visual novel plutôt rapide et facile à finir. Entre deux tasses de thé chez Hanna, les événements s’enchaînent assez vite et je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. J’ai énormément apprécié l’ambiance du jeu.

Site officiel : http://www.otomate.jp/will/wisp.html

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this: