[PlayStation] Arc The Lad

Arc The Lad est un jeu développé par G-CRAFT et édité par SONY COMPUTER ENTERTAINMENT. Sorti au Japon le 30 juin 1995 sur PlayStation, ce tactical RPG est le premier de la série Arc The Lad.

Facile à prendre en main

Écran-titre du jeu.

Écran-titre du jeu.

Dans le monde d’Arc The Lad, la légende raconte que sept héros ont combattu et scellé les forces du mal à l’aide de l’Arche et des Esprits. Dans une région isolée du royaume de Sumeria, Arc est un jeune garçon qui souhaite retrouver son père porté disparu. Il fait la connaissance de Kukuru et de cinq autres compagnons avec qui il part en voyage pour accomplir sa mission et celle des sept héros de la légende.

Arc The Lad est un tactical RPG tout ce qu’il y a de plus classique (bien que très simplifié), très facile à prendre en main et plutôt court même si vous décidez de vous lancer dans les laborieuses quêtes secondaires. J’ai beaucoup aimé y jouer mais j’ai regretté que le jeu soit si court et que la difficulté ne soit pas plus élevée. Heureusement, la fin semble pointer vers une suite.

Les sept héros

Arc et Kukuru.

Arc et Kukuru.

Arc est un garçon qui vit avec sa mère à Touvil, un village isolé de Sumeria, qu’il décide de quitter pour partir à la recherche de son père Joshua porté disparu depuis dix ans. Ce faisant, il rencontre six compagnons de route. La première, Kukuru, est une jeune fille déterminée qui se rebelle contre les coutumes de sa famille pour vivre librement. Poco est un soldat timide de Palencia qui n’aime pas les conflits. Tosh, le numéro deux de la famille Monji, est vieux jeu et toujours prêt à défendre la veuve et l’orphelin. Gōgen est l’un des sept héros de la légende. Alors qu’il transportait l’Arche, il est tombé sur un puissant ennemi et n’a pas eu d’autre choix que de se sceller en même temps que son adversaire. Iga est un moine du temple Ramada à Greyshin qui pratique l’ascétisme depuis ses cinq ans. Enfin Chongara est un aventurier autoproclamé. Il était autrefois un membre royal du royaume de Dada mais après avoir été pendant de longues années un pilleur de tombes, il est devenu l’égoïsme incarné.

RPG simplifié

Kukuru, Arc et Poco en plein combat.

Kukuru, Arc et Poco en plein combat.

Sur les maps de combat, les personnages ne peuvent se déplacer que dans un certain rayon par tour. Le but est évidemment de se rapprocher suffisamment de l’ennemi pour lui porter une attaque physique ou magique. Lors d’une attaque physique (bouton PlayStationCircle.svg), vous ne pouvez attaquer que les ennemis qui se trouvent directement à droite, à gauche, devant ou derrière votre personnage. Pour les attaques magiques, la portée de l’attaque diffère selon le type d’attaque et le personnage qui la porte.

Contrairement à ce qui se fait habituellement dans les RPG, vous ne trouverez pas d’auberge ni de marchands d’objets ou d’équipements dans Arc The Lad. Il n’y a pas non plus d’énigmes à résoudre pour accéder à des lieux secrets. C’est un RPG simplifié avec une histoire courte et un rythme rapide qui se termine vite.

Esprits et continents

Carte de Sumeria.

Carte de Sumeria.

Malgré la courte durée du jeu, les personnages visitent tout de même six contrées différentes. L’histoire commence à Sumeria, une île-État située dans l’est du continent Halcyon où se trouve l’esprit du feu. Puis Arc et ses amis se rendent dans le Sud-Est d’Halcyon, à Millmāna, qui vingt ans plus tôt, était en guerre contre Sumeria. Ensuite, c’est à Alalatos, désert dans l’ouest d’Halcyon où repose l’esprit de la lumière, qu’Arc rencontre Chongara.
Puis il retourne dans l’est, à Greyshin à la recherche de l’esprit de la terre. Là, il affronte Iga, le dernier à se joindre au voyage d’Arc. Le groupe au complet se rend à Needell, petit pays au sud-ouest du continent Romaria où ils trouvent l’esprit du vent. Enfin, Arc rencontre l’esprit de l’eau à Aribāsha sur le continent Adenecia avant de rentrer à Sumeria pour la dernière partie du jeu.

Les quêtes annexes

Première apparition de Tosh.

Première apparition de Tosh.

La musique d’Arc The Lad est d’Andō Masahiro, guitariste du groupe de jazz fusion T-SQUARE. Je n’ai pas trouvé la musique exceptionnelle dans l’ensemble mais j’ai adoré le thème du père d’Arc : Chichi, Joshua. C’est pour moi la meilleure musique du jeu mais malheureusement, on ne l’entend pas souvent. Du côté du doublage, on trouve entre autres Yūki Hiro dans le rôle d’Arc, Yoshida Konami dans le rôle de Kukuru et l’excellente Sakamoto Chika (Nuriko dans Fushigi Yūgi) dans le rôle de Poco.

Malgré sa simplicité, Arc The Lad est un RPG très divertissant. Comptez dix heures de jeu sans les quêtes annexes, quarante heures si vous choisissez de vous y coller. L’une des quêtes annexes est un donjon de 50 étages à faire d’une traite car aucune sauvegarde n’est possible à l’intérieur. Il m’a fallu quatre heures pour le faire ; j’ai vécu ça comme une punition.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this: