[TV anime] AIR

AIR est une série TV réalisée par Ishihara Tatsuya et produite par TBS, PONY CANYON, Movic et Kyoto Animation. Diffusée pour la première fois le 6 janvier 2005, la série du genre romance compte douze épisodes, un épisode de résumé et deux épisodes spéciaux, intitulés AIR IN SUMMER, de 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du jeu PC du même nom.

Une seule histoire

Kunisaki Yukito.

Kunisaki Yukito.

L’histoire est la même que celle du jeu. L’arc DREAM est repris dans les épisodes 1 à 7 qui traitent des histoires de Kamio Misuzu, Kirishima Kano et Tōno Minagi. L’arc SUMMER est raconté dans les épisodes 8 et 9 et les trois derniers épisodes sont uniquement consacrés à Kamio Misuzu (arc AIR). Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu, c’est l’histoire de Kunisaki Yukito, un jeune vagabond marionnettiste qui rencontre par hasard, dans une petite ville au bord de la mer, trois jeunes filles, toutes liées à une légende. Dans le jeu, ces trois rencontres donnent lieu à trois histoires différentes mais dans l’anime, il n’y a qu’une seule histoire. C’est principalement celle de Kamio Misuzu, qui est racontée : Yukito se lie d’amitié à Misuzu qui lutte contre une mystérieuse maladie. Il veut l’aider mais disparaît avant de pouvoir la sauver. Liée à l’histoire de Misuzu, il y a l’histoire de Kanna (arc SUMMER), qui se déroule lors d’un été mille ans plus tôt et apporte un éclairage sur la relation entre Yukito et Misuzu.

J’adore AIR et j’ai énormément ri en regardant cette série. Yukito, Haruko et même Minagi sont hilarants. L’histoire du jeu est plutôt respectée : il y a, bien sûr, quelques petites entorses au scénario mais elles ne nuisent en rien à l’histoire originale. On perd quelques gags du jeu mais on en gagne d’autres. L’ambiance est fidèle à celle du jeu : les lieux et les musiques du jeu ont été conservés pour mon plus grand plaisir.

La fille ailée qui vit dans le ciel

Kamio Misuzu et Kunisaki Yukito.

Kamio Misuzu et Kunisaki Yukito.

Kunisaki Yukito voyage seul et pour manger, il donne des spectacles où il fait bouger, à l’aide d’un mystérieux pouvoir, une vieille poupée. Son but est de rencontrer la fille ailée qui vit dans le ciel dont lui parlait sa défunte mère quand il était petit. Il est un peu brusque dans sa façon d’être et manque parfois de sens commun mais il est au fond très gentil. Kamio Misuzu est la première à rencontrer Yukito à qui elle adresse la parole dans l’espoir de gagner son amitié. Car Misuzu n’a pas d’amies et s’ennuie. Elle vit avec sa tante Haruko qui est souvent absente à cause de son travail. À l’école, elle a de mauvaises notes et est fréquemment en retard. Malgré cette existence plutôt triste, elle sourit et rit tout le temps. Kirishima Kano est la deuxième fille que rencontre Yukito. Kano est une fille enjouée qui porte au poignet droit un bandana jaune qu’elle ne doit pas enlever si elle veut pouvoir un jour utiliser la magie. Ses parents étant décédés, elle vit seule avec sa sœur aînée qui dirige une petite clinique. Contrairement à Misuzu, elle a beaucoup d’amies et elle communique également avec une sorte de chien nommé Poteto. Tōno Minagi est la troisième fille que rencontre Yukito. Camarade de classe de Misuzu, elle est la meilleure élève et dirige le club d’astronomie de son école dont elle est le seul membre. Calme, elle laisse peu paraître ses émotions mais elle déborde d’amour maternel et a un doux caractère. Quand Yukito lui pose une question, elle répond d’une façon un peu boke. Mais elle fait aussi beaucoup de remarques pertinentes. Elle aime le riz, l’astronomie, la lecture et passer du temps avec Michiru devant une gare abandonnée. Dans les épisodes 8 et 9, consacrés à l’arc SUMMER, il y a Ryūya, ancien rōnin, est le garde du corps de Kannabi no Mikoto. Ne comptant que sur sa force depuis son enfance, il enchaîne les combats sanglants et a, de fait, développé une excellente technique au sabre. Avec Uraha, il aide Kannabi no Mikoto à s’échapper de son temple pour retrouver sa mère, Yaobikuni, scellée dans les montagnes sacrées à cause de son puissant pouvoir. Kannabi no Mikoto, dite Kanna, a une énorme paire d’ailes dans le dos qu’elle a hérité à sa naissance de sa lignée : les gens ailés. Elle est la dernière de cette lignée. Déifiée, Kanna est respectée mais gardée en captivité sous prétexte de la protéger. Derrière ce respect se cachent de mauvaises intentions et la peur des gens ailés. Uraha est une domestique de Kanna qui aime faire les choses à son rythme. Quand elle parle, il est difficile de savoir si elle sérieuse ou non. De nature plutôt calme, elle est loyale envers sa maîtresse mais aime aussi s’amuser à ses dépens.

L’enchaînement des évènements

Ryūya, Kanna et Uraha.

Ryūya, Kanna et Uraha.

L’anime ne compte que douze épisodes (sans compter l’épisode-résumé et les deux épisodes spéciaux AIR IN SUMMER). Douze épisodes, c’est peu pour l’adaptation de ce très long jeu. Et ça joue sur le rythme de la série. Dans le jeu, il se passe plusieurs jours dans le jeu avant que Misuzu n’évoque son « autre moi dans le ciel ». Dans l’anime, elle en parle dès le premier épisode. Et dès le deuxième épisode, elle évoque ses rêves dans le ciel. Ce n’est pas une mauvaise chose que les évènements s’enchaînent aussi vite mais peut-être qu’avec quelques épisodes de plus, l’histoire aurait pu être traitée plus en profondeur. Les deux épisodes consacrés à l’arc SUMMER auraient pu ne pas l’être puisque les deux épisodes spéciaux le racontent très bien.

Ambiance sereine

Misuzu et Yukito devant le temple de la ville.

Misuzu et Yukito devant le temple de la ville.

Quelle joie de retrouver la maison de Misuzu et le temple de la ville ! Les lieux sont les mêmes que dans le jeu et sont toujours aussi agréables à regarder. On retrouve parfaitement l’ambiance sereine d’une petite ville japonaise qui prend vie grâce à une belle animation. On redécouvre les lieux et on a encore plus l’impression d’y être que dans le jeu. Le ciel, sous toutes formes, est encore une fois parfaitement représenté.

L’arc SUMMER n’a pas été oublié et dans les deux épisodes qui y sont consacrés, on replonge dans le Japon féodal et ce qui le caractérise si bien : le temple dans lequel vit Kanna, les kimono et les armes.

Musiques du jeu

Kamio Haruko est la tante de Misuzu.

Kamio Haruko est la tante de Misuzu.

Pour mon plus grand plaisir, les musiques de l’anime sont les même que celles du jeu. L’opening theme, Tori no Uta, l’ending theme, Farewell song, et l’insert song, Aozora, tous interprétés par Lia, sont vraiment magnifiques. Pour rester dans la comparaison jeu/anime, j’ai été ravie de pouvoir réentendre Hisakawa Aya (Sōma Yuki dans Fruits Basket) dans le rôle de Kamio Haruko mais j’ai regretté l’absence de Midorikawa Hikaru qui jouait Kunisaki Yukito dans le jeu. Il a toutefois été remplacé par le talentueux Ono Daisuke (Satō-sensei dans A-CHANNEL). Et puis, même si c’est un rôle secondaire, j’ai déploré le remplacement de Miki Shin’ichirō qui jouait Tachibana Keisuke, le père de Misuzu, par Tsuda Kenjirō.

Je vous recommande bien évidemment AIR. L’animation est belle, les musiques magnifiques et les personnages sont vraiment charmants. Il y a beaucoup d’émotion et cerise sur le gâteau, pas de scènes érotiques ! Il aurait peut-être fallu un peu plus de douze épisodes pour mieux traiter le scénario.

Site officiel : http://www.tbs.co.jp/anime/air/

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

3 Responses

  1. 9 mars 2016

    […] (doublé par Takahashi Naozumi). En revanche, j’ai adoré Ono Daisuke (Kunisaki Yukito dans AIR) dans le rôle d’Arima […]

  2. 2 mai 2016

    […] vous avez joué au jeu et vu la série TV, vous vous attendez sûrement à revoir un peu la même chose. En effet, vous allez retrouver les […]

  3. 5 mai 2016

    […] la série TV et le film d’animation, Yukito et Misuzu sont de retour pour l’adaptation d’AIR […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: