[TV anime] Angel Beats!

Angel Beats! est une série TV réalisée Kishi Seiji et produite par CBC et le comité de production Angel Beats! Project qui regroupe ANIPLEX (Toba Hironori), ASCII MEDIA WORKS, VisualArt’s, P.A.WORKS (Horikawa Kenji), Movic, Dentsu et MBS (Maruyama Hirō). Diffusée pour la première fois au Japon du 2 avril au 25 juin 2010, cette comédie dramatique compte treize épisodes d’environ 24 minutes ainsi que deux special episodes (Stairway to Heaven et Hell’s Kitchen1) et un another epilogue sortis uniquement en DVD et BD.

Departure

Yuri, surnommée Yurippe, est le leader du Shinda Sekai Sensen.

Yuri, surnommée Yurippe, est le leader du Shinda Sekai Sensen.

Otonashi Yuzuru se réveille, amnésique, en pleine nuit au beau milieu d’une école. À ses côtés, se tient Nakamura Yuri qui lui souhaite la bienvenue et tente de l’enrôler dans son organisation : le Shinda Sekai Sensen. Face à l’incompréhension d’Otonashi, elle lui annonce également que sa présence dans ces lieux signifie qu’il est mort et que s’il ne fait rien, Dieu le fera disparaître. S’il ne veut pas disparaître, il doit se battre contre celle que Yuri appelle Tenshi, l’ennemie du Shinda Sekai Sensen. Otonashi est sceptique et l’arrivée en fanfare d’Hinata n’arrange pas les choses. Otonashi décide d’aller voir Tenshi qui se présente, non pas comme un ange, mais comme la présidente du conseil des étudiants. Alors qu’Otonashi croit que la situation est redevenue normale, Tenshi lui annonce, elle aussi, qu’il est mort. Otonashi s’énerve et demande à Tenshi de lui prouver qu’il est mort. Celle-ci s’exécute et le poignarde à la poitrine.

Voilà le résumé des cinq premières minutes d’Angel Beats! qui sont à l’image du reste de la série : hilarantes. Au programme de cet anime il y a de l’action, beaucoup d’humour, du suspens, de la bonne musique, des personnages complètement loufoques et cerise sur le gâteau, un peu de romance…

Guild

Tachibana Kanade, surnommée Tenshi.

Tachibana Kanade, surnommée Tenshi.

On connaît finalement peu de choses voire rien du tout sur certains personnages. Et pour ceux dont on connaît quelque chose, en parler ici serait vous gâcher la surprise, je vais donc rester évasive dans la présentation des personnages. Otonashi ne se souvient que de son nom de famille à son arrivée dans le monde des morts. Yuri, surnommée Yurippe, est le leader du Shinda Sekai Sensen. Tachibana Kanade, surnommée Tenshi, est la présidente du conseil des étudiants de l’école où vivent tous les personnages. Hinata est celui qui a cofondé, avec Yuri, le Shinda Sekai Sensen. Noda se balade toujours avec une hallebarde et cherche toujours la bagarre. Matsushita présente une forte carrure certainement due à sa pratique du jūdō. Takamatsu porte des lunettes et agit comme un intello mais selon Yuri, en fait, c’est un idiot. Shīna est une fille cool aux allures de ninja. Yusa est l’operator calme et posée qui est en contact avec Yuri lors des opérations menées par le Shinda Sekai Sensen. Fujimaki est du genre à chercher la bagarre alors qu’ il n’a aucune chance de gagner. TK est grand, porte un bandana rouge qui lui cache les yeux et s’exprime en anglais. Ōyama est un garçon tout ce qu’il y a de plus banal. Takeyama est un hacker de génie qui porte des lunettes juste pour l’apparence. Naoi est le vice-président du conseil des étudiants aux côté de Kanade. Chā est le leader de la guild, sous-organisation du Shinda Sekai Sensen, qui fabrique des armes. Et enfin les Girls Dead Monster est un groupe de musiciennes rattaché au Shinda Sekai Sensen et dont le but est de faire diversion lors des opérations. Il est composé d’Iwasawa, la leader, chanteuse et guitariste ; Yui, chanteuse et guitariste, qui rejoint le groupe après la disparition d’Iwasawa ; Hisako, également guitariste ; Irie à la batterie ; et Sekine à la basse.

Day Game

Matsushita, TK, Otonashi, Fujimaki, Ōyama, Hinata et Takamatsu.

Matsushita, TK, Otonashi, Fujimaki, Ōyama, Hinata et Takamatsu.

Ce qui est bien exploité, en revanche, c’est l’humour noir et la parodie qui participent largement au registre comique de l’anime. Dans l’épisode 2, par exemple , les membres du Shinda Sekai Sensen doivent se rendre à la guild afin de se réapprovisionner en armes. Mais les pièges qui protègent l’accès à la guild n’ont pas été désactivés et les membres du Shinda Sekai Sensen se sacrifient les uns après les autres pour permettre au groupe d’avancer. C’est bien sûr une parodie des scènes où, dans les anime, manga ou jeux vidéo, les personnages secondaires se sacrifient pour permettre au héros d’avancer. Il y a aussi une forme d’humoir noir puisque les membres qui se sacrifient seraient morts s’ils ne l’étaient pas déjà. D’ailleurs, dans Angel Beats!, la mort ne sert pas que l’humour noir mais aussi le comique de répétition puisque les personnages meurent régulièrement. Les personnages ont presque tous des répliques qui participent également au comique de répétition à l’instar de Takeyama qui demande régulièrement à être appelé Christ (en vain).

Favorite Flavor

Yusa, l’operator calme et posée.

Yusa, l’operator calme et posée.

Si vous prêtez un peu d’attention à ce qui se trouve en arrière-plan, vous remarquerez quelques références à des acteurs de l’industrie de l’animation japonaise. Ainsi, vous verrez dans plusieurs épisodes un distributeur de boisson qui vend du café de marque KEY (nom du studio de développement de visual novels) et dans l’épisode 10, sortis tout droit de l’univers d’AIR, le dinosaure blanc en peluche de Misuzu ainsi que Poteto, lui aussi en peluche. Toujours dans les références, je pense ne pas me tromper en affirmant que c’est le château dans le ciel, Laputa, et le château ambulant d’Howl qu’on voit floutés dans l’épisode 3. Et pour finir, j’ai cru reconnaître en la personne du pêcheur Saitō un hommage à Sanpei, le personnage principal de Tsuri kichi Sanpei.

My Song

Les Girls Dead Monster.

Les Girls Dead Monster.

La musique, signée ANANT-GARDE EYES et Maeda Jun (le même qui a écrit le scénario d’Angel Beats!), est vraiment magnifique. À aucun moment, je ne me suis lassée de l’opening, My Soul, Your Beats!, interprété par Lia ou de l’ending, Brave Song, interprété par LiSA. Les chansons des Girls Dead Monster valent également le détour qu’elles soient chantées par Iwasawa (marina) ou par Yui (LiSA). Au doublage, Kamiya Hiroshi (Unno Rokurō dans BRAVE10) prête sa voix à Otonashi. L’excellente Ogata Megumi (Al Bowen dans PROJECT ARMS) double Naoi Ayato et, par son jeu, fait bien ressortir les deux facettes du personnage : candide quand il s’adresse à Otonashi et méprisant quand il s’adresse aux autres membres du Shinda Sekai Sensen. Dans les rôles secondaires, on peut noter Midorikawa Hikaru (Tamahome dans Fushigi Yūgi) derrière Fish Saitō, Seki Tomokazu (Chichiri dans Fushigi Yūgi) dans le rôle d’Igarashi et enfin, Ishida Akira (Kent dans AMNESIA) qui décidément excelle dans les rôles des personnages peu expressifs comme ici le mystérieux garçon.

Je vous recommande chaudement Angel Beats! qui est un excellent divertissement presque sans prise de tête. « Presque » car une petite surprise vous attend néanmoins à la fin. Peut-être trouverez-vous de quoi il s’agit grâce aux indices laissés ici et là par Maeda Jun.

Site officiel : http://www.angelbeats.jp/

_____________________
1. L’épisode Hell’s Kitchen est disponible uniquement sur la Blu-Ray Box.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

3 Responses

  1. 14 octobre 2015

    […] Angel Beats! The 4koma Bokura no sensen kōshinkyoku♪ est un manga illustré par Komowata Haruka d’après l’œuvre originale de Maeda Jun. Le premier des quatre volumes est sorti le 18 décembre 2010 aux éditions ASCII MEDIA WORKS dans la collection Dengeki Comics EX. Le manga avait été pré-publié à partir de décembre 2009 dans le mensuel Dengeki G’s magazine. Il s’agit de l’adaptation de l’anime Angel Beats!. […]

  2. 18 octobre 2015

    […] Angel Beats!-1st beat- est un jeu développé par Key et édité par VisualArt’s. Sorti au Japon le 26 juin 2015 sur PC, ce jeu d’aventure est l’adaptation de l’anime Angel Beats!. […]

  3. 19 juin 2016

    […] 2013 dans le mensuel Dengeki G’s magazine. Il s’agit de la seconde adaptation de l’anime Angel Beats! en […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: