[TV anime] MADLAX

MADLAX est une série TV réalisée par Mashimo Kōichi et produite par BeeTrain et VICTOR ENTERTAINMENT (devenue JVCKENWOOD-VICTOR ENTERTAINMENT). Diffusée pour la première fois au Japon du 5 avril au 27 septembre 2004, cette série d’action compte 26 épisodes d’environ 24 minutes.

Un livre rouge

Margaret Burton et Vanessa Resnais.

Margaret Burton et Vanessa Resnais.

Au royaume de Gazth-Sonika, une guerre civile fait rage depuis douze ans, opposant la faction royaliste du gouvernement qui promeut la modernisation à Galza, une organisation antigouvernementale. C’est dans ce royaume que vit une jeune fille qui se fait appeler Madlax et qui a infiltré les deux camps de la guérilla. Madlax, qui a les traits innocents d’une enfant et le corps sensuel d’une adulte, est crainte pour ses capacités hors du commun. Carrossur Dawn, agent d’une organisation secrète appelée Enfant, montre un certain intérêt pour Madlax. Avec l’aide de Limelda Jörg, une femme officier de l’armée gouvernementale, Carrossur poursuit inlassablement Madlax. Mais Carrossur n’agit pas seul : dans l’ombre, un homme mystérieux nommé Friday Monday manigance quelque chose. Pendant ce temps à Nafrece, un pays qui semble se situer en Europe, une jeune fille nommée Margaret Burton vit paisiblement, protégée par sa maid, Elenore Baker, et par son ancienne voisine, Vanessa Resnais. Douze ans plus tôt, l’avion dans lequel se trouvaient Margaret et sa mère pour rejoindre son père s’est écrasé. Margaret a survécu et, malgré son amnésie, est parvenue à rentrer chez elle. Madlax et Margaret mènent des vies complètement opposées et n’ont aucune raison se rencontrer. Mais le destin se met en marche quand Margaret trouve chez elle un livre rouge dont elle cherche à percer le secret.

MADLAX est un anime qui a mis ma patience à rude épreuve mais que j’ai bien apprécié. Je n’ai pas trouvé le temps long mais je ne voyais pas venir le moment où Madlax et Margaret allaient enfin se rencontrer. Je n’avais aucune idée de la tournure qu’allaient prendre les évènements et la part de surnaturel n’arrangeait pas les choses.

Enfant

Margaret Burton et Elenore Baker.

Margaret Burton et Elenore Baker.

Trois personnages vivent à Gazth-Sonika : Madlax, l’agent dont n’importe qui peut louer les services, Limelda Jörg, femme officier de l’armée de Gazth-Sonika, et SSS (prononcez Three Speed), un mystérieux agent qui donne à Madlax ses missions. Au sein de Gazth-Sonika, se trouve un petit village qui est qualifié de lieu sacré, où vit une prêtresse nommée Kuanjitta Marisun et une mystérieuse jeune fille, Nahal. Trois autres personnages vivent à Nafrece : Margaret Burton, qui est rentrée seule chez elle après un accident d’avion douze ans plus tôt, Elenore Baker, maid et garde du corps de Margaret, et Vanessa Resnais, qui était le professeur particulier de Margaret dans son enfance. Deux personnages font partie de l’organisation secrète Enfant : son leader Friday Monday, qui est à l’origine de la guerre civile qui a éclaté à Gazth-Sonika, et Carrossur Dawn, agent d’Enfant, qui officiellement dirige l’entreprise où travaille Vanessa Resnais. Enfin dans la ville sainte, se trouvent les mystérieux Laëtitia et Poupée.

Une atmosphère pesante

Limelda Jörg et Carrossur Dawn.

Limelda Jörg et Carrossur Dawn.

Je l’ai dit plus haut, regarder MADLAX a mis ma patience à rude épreuve. D’abord parce que je n’attendais qu’une chose, que Madlax et Margaret se rencontrent, ce qui n’est arrivé qu’au 18e épisode. Ensuite parce que les scènes du passé, au lieu de m’aider à comprendre l’intrigue, n’ont fait que m’embrouiller. Heureusement, en attendant de rencontrer Margaret, Madlax a fait d’autres belles rencontres comme Pete dans l’épisode 1 et Chris dans l’épisode 5. Le surnaturel, incarné en grande partie par Laëtitia et Poupée mais aussi par les trois livres et les incantations qui leurs sont associées, ont donné une atmosphère pesante à certains épisodes comme le quatrième dans lequel un détective, Maclay Marini, est une énième victime de ces incantations. Singulièrement, Maclay Marini m’a fait penser à Richard Braun, le détective embauché par Schubart dans MONSTER. Pour en revenir à MADLAX, à partir l’épisode 21, les choses deviennent sérieuses et émouvantes notamment grâce à Carrossur, Vanessa et Elenore.

Charmants et intéressants

La tour Eiffel qui apparaît dans plusieurs plans.

La tour Eiffel qui apparaît dans plusieurs plans.

Avec la tour Eiffel qui apparaît dans plusieurs plans, tout le monde aura deviné que Nafrece est inspirée par la France. L’architecture, les noms de commerce en français et la monnaie, le Eul, sont d’autres indices qui désignent notre pays. Dans un autre genre, j’ai bien aimé la partie urbaine du royaume de Gazth-Sonika qui elle, donne plus dans l’ambiance asiatique. Bref, j’ai bien aimé les décors. Les personnages sont eux aussi assez beaux dans l’ensemble même si j’ai trouvé Margaret et Elenore plutôt banales. Je n’ai pas trouvé Madlax super belle mais côté sensualité, c’était assez réussi. Si elle n’avait pas eu cette étrange coiffure, elle aurait peut-être pu être belle. Limelda et surtout Vanessa sont tout simplement magnifiques et du côté masculin, je ne vous cacherai pas que Carrossur m’a fait son petit effet. Les autres personnages masculins sont relégués à des seconds rôles mais ils n’en étaient pas moins charmants et intéressants.

Excellent casting

Chris et Madlax.

Chris et Madlax.

La musique de Kajiura Yuki est comme toujours époustouflante. Les deux O.S.T. sont à écouter. Mes préférences vont à l’opening theme, Hitomi no kakera, et à l’ending theme, inside your heart, tous deux interprétés par FictionJunction YUUKA. Les insert songs, nowhere et I’m here, sont aussi très réussies. Du côté du doublage, j’ai particulièrement apprécié les voix masculines comme celle de Morikawa Toshiyuki (Sanada Yukimura dans BRAVE10) qui double Carrossur Dawn. Les personnages secondaires sont aussi doublés par de grands seiyū. Dans l’épisode 1, Pete est doublé par Namikawa Daisuke (Elk dans Arc The Lad) ; dans l’épisode 6, Lopez est doublé par Ishida Akira (Kent dans AMNESIA) ; dans les épisodes 7 et 8, Éric Gillain est doublé par Hirata Hiroaki (Sa Gojō dans Gensōmaden Saiyūki) ; et dans les épisodes 10 et 11, Baggis est doublé par Sasaki Nozomu (Johann Liebert dans MONSTER). Excellent casting, vous ne trouvez pas ?

MADLAX est un anime qui peut paraître lent et difficile à comprendre au premier abord mais si vous prenez la peine de le regarder jusqu’au bout, vous ne devriez pas être déçu.

Site officiel : http://www.jvcmusic.co.jp/flyingdog/madlax/

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

1 Response

  1. 3 mai 2016

    […] Hikaru (Tamahome dans Fushigi Yūgi), Brian Grant par Morikawa Toshiyuki (Carrossur Dawn dans MADLAX) et Will par Hiyama Nobuyuki (Hiei dans […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: