[TV anime] PROJECT ARMS The 2nd Chapter

PROJECT ARMS The 2nd Chapter est une série TV réalisée par Kamegaki Hajime et produite par Tokyo Movie/TMS ENTERTAINMENT et TV TOKYO. Diffusée pour la première fois au Japon le 6 octobre 2001, cette série de science-fiction compte 26 épisodes d’environ 24 minutes. Cet anime est l’adaptation du manga ARMS de Minagawa Ryōji et la suite de la série TV PROJECT ARMS.

Le début des ennuis

Zero et Edward.

Zero et Edward.

On reprend l’histoire là où on l’avait laissée dans PROJECT ARMS et nous voilà donc en route pour la partie qui se déroule aux États-Unis. Les quatre original ARMS, Ryō, Hayato, Takeshi et Kei, accompagnés de l’ex-policier Kabuto Kōichi, du jeune scientifique Al Bowen et de la télépathe Hugo Gilbert, arrivent dans une petite ville rurale peu avenante et se font attaquer par un groupe de mercenaires menés par les enfants de la Chapelle, sous-groupe d’Egrigori. Ce n’est que le début des ennuis…

PROJECT ARMS était une adaptation plutôt fidèle de la première partie du manga. On ne peut malheureusement pas en dire autant de la seconde partie. Beaucoup d’éléments passent à la trappe et l’histoire perd en profondeur.

Keith Series

Hugo et Takeshi.

Hugo et Takeshi.

Dans cette deuxième partie, on en apprend un peu plus sur la fratrie Keith Series et son passé. À l’exception de Keith Blue qui est à la tête de l’organisation Bluemen, tous les autres Keith sont des membres de l’Egrigori.
Keith Black est à la tête de l’Egrigori et est aussi l’aîné de la fratrie. Keith Silver est le deuxième plus âgé. Souhaitant se libérer du Program Jabberwock, il part affronter Ryō à Gallows Bell. Keith Green est le plus jeune des frères. Il est chargé de la protection de Katsumi et finit par en tomber amoureux. Keith Violet est la seule femme de la Keith series et le seul membre pacifiste de l’Egrigori. Enfin, Keith Red, défait par Hayato dans la première série TV, n’apparaît pas dans PROJECT ARMS The 2nd Chapter.

La fin de Keith White

Kei et Ryō.

Kei et Ryō.

Les combats continuent de s’enchaîner. Malheureusement, certains personnages manquant à l’appel (comme l’oncle de Takatsuki Ryō), certains affrontements passent à la trappe. C’est dommage car la profondeur de l’histoire en pâtit. De même, la fin de Keith White dans le 25e épisode perd son côté dramatique et c’est sur cet événement que PROJECT ARMS The 2nd Chapter se termine alors que l’histoire se poursuit dans le manga.
Je m’attendais au moins à voir les personnages vieillis de quelques années dans le dernier épisode comme c’est le cas dans le manga mais non (!) le dernier épisode ne fait que récapituler les principaux combats de la série. Ça donne vraiment un sentiment de travail bâclé.

Déceptions

Gallows Bell

Gallows Bell

Dans PROJECT ARMS The 2nd Chapter comme dans la première série, j’ai eu un peu de mal avec le chara design qui changeait énormément et ce parfois dans le même épisode. Et dans l’ensemble, les visages étaient bien trop détaillés à mon goût. Mais encore une fois, c’est dans le respect du style unique du mangaka Minagawa Ryōji alors je ne m’en plains pas. Par contre, les scènes de combat étaient encore plus décevantes que dans la première série. Et comme l’adaptation prenait de plus en plus de liberté avec l’histoire originale, j’ai vraiment fini la série dans la souffrance. Mes deux parties préférées du manga Alice et Return (volumes 11 à 22) ont été bien trop peu développées et comme je le disais plus haut, j’ai été terriblement déçue de ne pas voir les personnages tels qu’ils sont à la fin du manga.

Perte de temps

Al Bowen est mon personnage préféré.

Al Bowen est mon personnage préféré.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a du mieux au niveau de la musique. Ikeda Daisuke a eu pitié de nos oreilles et a produit quelque chose de moins pénible à écouter. L’opening theme est TIME WAITS FOR NO ONE du groupe WAG qui a de bien meilleures chansons dans son répertoire. Du côté des ending themes, j’ai bien aimé le second Owaranai yume no naka de, interprété par le groupe PROJECT ARMS qui réunit les quatre seiyū principaux de l’anime : Canna Nobutoshi (Takatsuki Ryō), Miki Shin’ichirō (Shingū Hayato), Ueda Yūji (Tomoe Takeshi) et Takayama Minami (Kuruma Kei).
L’adaption animée du manga ARMS avait bien commencé avec PROJECT ARMS et se termine en fiasco avec PROJECT ARMS The 2nd Chapter. Je n’ai jamais eu autant l’impression de perdre mon temps qu’en regardant cette série.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this: