[FAMICOM] WILD GUNMAN

WILD GUNMAN est un jeu développé et édité par Nintendo. Sorti au Japon le 18 février 1984 sur Famicom, ce jeu de tir est le premier de la Kōsenjū Series qui compte aussi les jeux DUCK HUNT et HOGAN’S ALLEY.

FIRE !!

Menu du jeu.

Menu du jeu.

Dans une ambiance western, vous incarnez un gunman qui doit tirer le premier sur ses ennemis. Pour jouer, vous avez le choix entre le mode GAME A où vous affrontez un hors-la-loi, le mode GAME B où vous en affrontez deux et le mode GAME C où vous vous mesurez à tout un gang. Pour jouer, la manette ne vous sera d’aucune utilité (à part dans le menu). Il vous faut équiper la Family Computer d’un pistolet optique que vous devez pointer sur l’écran d’un téléviseur à tube cathodique. Ça ne fonctionnera pas sur un écran plat numérique pour des raisons techniques que je ne saurai pas vous expliquer mais que vous trouverez très facilement sur Internet si ça vous intéresse. Pour en revenir aux différents modes de jeux, je vous recommande les GAME B et C qui sont bien plus amusants que le A. Disons que le mode GAME A sert d’entraînement.

GAME A

GAME A.

GAME A.

Dans ce mode, on affronte donc un seul hors-la-loi qui arrive par la droite ou par la gauche de l’écran. Il s’arrête ensuite au milieu de l’écran et après un temps d’attente aléatoire, il dégaine son pistolet et crie : FIRE !! Il faut dégainer à son tour et tirer sur le hors-la-loi avant lui. Si vous tirez avant que le hors-la-loi ne crie FIRE !!, c’est une faute. FOUL !! Et vous perdez une vie. Si vous n’êtes pas assez rapide et que le hors-la-loi vous tire dessus, vous perdez également une vie. Après trois vies perdues, c’est game over. Le nombre de vies est comptabilisé en bas, à côté d’un petit pistolet. Les hors-la-loi se succèdent les uns après les autres jusqu’à ce que vous n’ayez plus de vie. C’est la seule façon de finir le jeu. En haut de l’écran, le temps de réaction du hors-la-loi est annoncé. Il est, en général, bien plus élevé que le vôtre (moi, je mets en moyenne 0,30 seconde à réagir). Le temps de réaction le plus bas d’un hors-la-loi que j’ai pu voir est de 0,40 seconde.

GAME B

GAME B.

GAME B.

C’est quasiment la même chose que le mode GAME A mais il y a une ruse du jeu à éviter. Cette fois, ce n’est pas un mais deux hors-la-loi qui entrent en scène. Un par la droite, un par la gauche et chacun avec son propre temps de réaction. En général, ils crient FIRE !! en même temps et deviennent donc vulnérables au même moment. Là, pas de problème, vous pouvez tirer sur eux l’un après l’autre et c’est gagné. Mais parfois, il n’y en a qu’un qui crie FIRE !! Et là, faut tirer sur le bon parce que sinon c’est FOUL !! Celui qui ne crie pas FIRE !! ne vous tirera pas dessus de toute façon. Au début, vous serez peut-être tentés de tirer sur celui qui a le plus faible temps de réaction en premier. Mais si celui-ci ne crie pas FIRE !! et que vous lui tirez dessus, c’est FOUL !! Donc ne vous focalisez pas trop sur le temps de réaction mais bien sur le FIRE !! qui apparaît à l’écran.

GAME C

GAME C.

GAME C.

Dans ce mode, le décor change : c’est la devanture d’un saloon. Il y a une porte et quatre fenêtres où peuvent apparaître les hors-la-loi. Ils apparaissent par vague de dix et il faut les toucher dès qu’ils apparaissent. Il n’y a pas de FIRE !! à attendre cette fois. Ce n’est pas très difficile car ils n’y en a pas plus de deux à la fois. Il faut toutefois faire attention au nombre de balles qui est limité : vous n’avez droit qu’à quinze balles par vague. Pour ceux que les points intéressent, voici comment c’est compté. Dans les modes GAME A et B, il faut soustraire le temps de réaction du hors-la-loi au vôtre (qui a été arrondi vers le bas) et multiplier le résultat par 10 000. À ce score, il faut ajouter la récompense indiquée en bas de l’écran. Pour le mode GAME C, les points sont affichés à l’endroit où un hors-la-loi a été touché.

Voilà tout ce que je pouvais vous dire sur ce petit jeu de tir. C’est pas vraiment le genre de jeu que je préfère mais ça reste divertissant. Pour ceux qui craignent d’avoir affaire à un jeu violent, rassurez-vous, il n’y a pas d’effusion de sang. Quand les hors-la-loi sont touchés, ils perdent leurs pantalons ou leurs chapeaux s’envolent, dévoilant leur calvitie, pour créer un effet comique.

Coralie

J'aime les anime, manga et jeux vidéo en version originale. Mes sujets favoris sont Tetsuwan Atom, les jeux Famicom, Watase Yū et les jeux d'Otomate.

You may also like...

2 Responses

  1. 11 octobre 2015

    […] 1984 sur Famicom, ce jeu de tir est le deuxième de la Kōsenjū Series qui compte aussi les jeux WILD GUNMAN et HOGAN’S […]

  2. 11 octobre 2015

    […] 1984 sur Famicom, ce jeu de tir est le troisième de la Kōsenjū Series qui compte aussi les jeux WILD GUNMAN et DUCK […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: